Andrew Maguire : étapes finales d’une capitulation historique sur les marchés de...

Andrew Maguire : étapes finales d’une capitulation historique sur les marchés de l’or et de l’argent

0
or

Dernière interview d’Andrew Maguire sur KWN (27 septembre 2014) :

« Nous sommes vraiment dans les dernières étapes de ce qui est une capitulation historique. Bien sûr, nous allons continuer d’assister au petit cirque quand nous approchons les options, à la propagande des médias, mais cela n’aura aucune conséquence d’un point de vue global parce que les véritables fondamentaux de l’offre de la demande vont actuellement déterminer le prix réel, qui sera beaucoup moins influencé par la dilution synthétique (via le papier) à laquelle nous assistons sur les marchés en ce moment.

Désormais, la découverte du prix se déplace enfin vers où se trouvent les marchés physiques. Et tandis que ces marchés se développent en Asie au Moyen-Orient, les choses vont changer.

En Occident, nous n’avons pas de marchés avec livraison. Nous avons des banques gérées comme des casinos, comme le CME, le Comex, où les jeux sont historiquement truqués par des banques membres. Avec le temps, cela a créé des distorsions qui ont dilué les prix et qui ne reflètent en rien les véritables fondamentaux de l’offre et la demande.

Il suffit d’accepter de regarder les preuves pour s’en rendre compte. Les principales banques de lingots sont en train de fermer leurs positions propriétaires au Comex. Ce sont donc les robots qui gèrent les positions ouvertes, qui font la course entre eux sur ces positions ouvertes qui déclinent. Ils cherchent à empocher les derniers profits.

Ce qui rend cet événement historique unique, et qui protégera les investisseurs contre une nouvelle lessive, est que le processus de découverte du prix est en train de migrer vers les marchés physiques. Et ces gros investisseurs n’achètent pas de l’or papier. Ils mettent le métal dans des coffres, hors de portée des eaux infestées de requins du Comex. Avant le 1er janvier de l’année prochaine, nous assisterons aux premiers signes d’une explosion majeure des dérivés.

De plus, la demande pour le métal physique fut énorme durant ces dernières semaines. Durant les 4 dernières semaines, un gros acheteur a acquis énormément d’argent. Il y a eu une quantité énorme de 13,715 millions d’onces, soit 426 tonnes d’argent, ajouté à l’ETF SLV. Maintenant, les stocks de Shanghai ont simultanément atteint un plus bas historique de seulement 80,5 tonnes.

Hier, nous savons d’une source sûre que quelqu’un a acheté 21 tonnes d’or au fix de Londres. Il s’agit d’une petite partie de tout ce qui a été acheté depuis que l’or est passé sous la barre des 1300 $ le 19 août dernier (Maguire parle de 650 tonnes en 1 mois). En ce moment, les fonds souverains et les banques centrales chargent la mule tandis que les positions papier long jettent l’éponge. (…)

N’oubliez pas que les effets de levier ont des conséquences énormes. Lorsque vous avez le métal papier, leveragé, qui est vendu face à du métal physique sans effet de levier, on obtient donc par conséquent un ressort qui se compresse, un événement qui est invisible jusqu’à ce qu’il se détende. La bonne nouvelle, c’est que nous arrivons au point où les marchés physiques se déplacent vers l’est, et je pense que le retour de manivelle (en termes de cours) va en surprendre plus d’un. »