Andrew Maguire : « l’argent mènera la hausse des métaux précieux »

0
2359
Andrew Maguire or

Extraits de l’entretien que Maguire a accordé à KWN le 8 mai 2015 :

« Je peux vous dire avec certitude les banques commerciales se sont positionnées pour une hausse (de l’or et de l’argent). Il suffit d’observer l’activité de ces banques sur le marché de l’argent, activité plus visible en raison de sa taille limitée, pour anticiper ce qu’elles vont faire sur le marché de l’or.

Et que vont-elles faire ? Passer à la caisse en rinçant les énormes positions short des opportunistes.

L’activité sur marché de l’argent présage toujours de ce qu’il va se passer sur celui du métal jaune. Et lorsque l’on voit les mains faibles des opportunistes, c’est-à-dire des hedge funds, empiler les positions short pour atteindre des niveaux records on sait que la contrepartie long de ces positions est détenue par les banques de lingots.

Il est impossible pour ces hedge funds de gagner leur pari short car ces positions sont disséminées parmi de nombreux traders alors que les initiés des banques de lingots, en coopération avec la BIS, travaillent de concert.

Ces shorts sont en panne de carburant, il reste très peu de profit à retirer de ces positions. Pourtant, ces hedge funds ont réinvesti leurs profits dans de nouvelles positions short (sur l’argent). En raison de leurs marges de stop très limitées, elles sont très vulnérables.

L’argent à 20 $ et l’or à 1300 $ en résultante de la couverture de ces shorts

Le marché de l’argent est tendu comme un ressort à son maximum. Rien que via la couverture de ces positions, l’argent pourrait atteindre les 20 $ l’once. Et cela ne prend même pas en compte les positions ouvertes pour profiter de la hausse. L’or et l’argent sont bien positionnés pour une hausse importante. (…)

Les banques centrales se regardent en chiens de faïence

(…) Cette déconnexion ne peut être gommée qu’avec une hausse. L’époque à laquelle les banques centrales pouvaient emprunter de l’or pour le fournir au marché est révolue. Elles sont bien trop occupées à rapatrier leur métal réhypothéqué pour le restituer à leurs propriétaires respectifs.

Les banques centrales se regardent désormais mutuellement avec suspicion en ce qui concerne leurs réserves d’or. On assiste désormais à la formation de deux camps alors que de plus en plus de nations rejoignent en douce celui de la Chine et des BRICS, le camp de ceux qui comprennent l’importance d’avoir des réserves d’or.

Si vous n’avez pas de métal jaune, vous ne faites pas partie du club et s’il n’est pas dans vos coffres, vous n’en possédez pas. Indubitablement, la Chine est en train de gagner la guerre financière de l’or contre les puissances occidentales corrompues qui ont utilisé l’argent des contribuables pour faire perdurer leur Ponzi.

En ce moment, des événements sans précédent ont lieu qui vont changer irrévocablement les marchés papier truqués. En 2009, j’avais averti la CFTC (régulateur américain) qu’un jour, le marché physique allait submerger les banques de lingots pour faire le travail que la CFTC se refusait de faire. La seule différence, c’est que les conséquences seront bien plus terribles qu’un coup de balai du régulateur américain à l’époque. »

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here