Argent et photovoltaïque : les derniers développements

0
388

Article de Louis James, de Casey Research :

« Un article de Mining.com concernant l’impact du photovoltaïque sur le secteur du charbon fournit des chiffres intéressants pour les investisseurs dans les métaux précieux, plus particulièrement dans l’argent. Le métal gris est seulement cité en passant lorsque l’article affirme que la baisse des coûts de production des panneaux solaires pourrait être une menace bien plus dangereuse pour le charbon que le gaz naturel bon marché. Pour revenir à l’argent, le papier affirme que les panneaux solaires de dernière génération utilisent des quantités moindres d’argent (même si elles ne sont pas spécifiées). De prime abord, il s’agit plutôt d’une mauvaise nouvelle mais parfois, « moins, c’est plus ».

Partons du principe que les panneaux solaires utilisent 50 % d’argent en moins. Cela semble peu probable, mais envisageons le scénario catastrophe. Supposons maintenant que cette économie associée à d’autres baisses de coûts encourage la prolifération de l’énergie solaire par un facteur 10. Dans un tel cas de figure, l’industrie photovoltaïque aurait besoin de 5 fois plus d’argent pour assurer la production.

Est-ce que la multiplication par 10 du photovoltaïque est un rêve irréaliste ? Peut-être mais lorsque l’énergie est virtuellement gratuite après l’achat et l’installation des panneaux et que le stockage de l’énergie (pour les journées nuageuses) ne cesse de faire des progrès, une augmentation est inéluctable. D’après l’article, le solaire produit 1 % de l’énergie consommée aux États-Unis. Il suffirait que cette part de marché passe à 2 % pour combler la quantité d’argent dont a besoin le secteur. (…)

Ces tendances prendront du temps à se matérialiser sur les marchés et donc sur le cours mais dans le futur, la demande d’argent semble prometteuse. Alors que, vu que l’essentiel de l’argent produit dans le monde n’est qu’un sous-produit de mines en difficulté en ce moment, l’offre ne peut pas en dire autant.

Ce ne sera probablement pas pour demain mais les conditions au déclenchement d’une grande tempête se préparent. (…) »

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here