Argent : La Production 2015 S’Annonce Pire Que Prévu

Argent : La Production 2015 S’Annonce Pire Que Prévu

0

план застройки новой москвы Article de SrsRoccoReport.com, publié le 21 septembre 2015 :

« Choquant… Il n’y a pas d’autre mot pour décrire le changement radical qui a lieu depuis le début de l’année sur le marché de l’argent. S’il est vrai que certains analystes avaient annoncé une baisse de la production en 2015, je pense que personne n’avait envisagé les baisses illustrées sur le graphique ci-dessus.

Lorsque j’ai abordé pour la première fois ce sujet il y a un mois dans une interview, j’envisageai la possibilité qu’il y ait une erreur dans les chiffres, une faute de frappe ou quelque chose du genre. Cependant, les statistiques concernant le second trimestre, fraîchement publiées, ne font que confirmer à quel point la production d’argent a chuté dans 2 régions du monde.

Avec l’augmentation continue de la demande d’argent à des fins d’investissement et la chute rapide de l’argent enregistré des coffres du Comex, tout nouveau déclin de la production d’argent ne fera qu’exacerber les tensions existantes sur ce marché.

Habituellement, lorsque nous parlons de « baisse », cela correspond pour le marché à une diminution de 2 à 5 %. Cela peut sembler bénin, mais lorsqu’elle concerne des chiffres importants un tel pourcentage peut représenter beaucoup de métal. Cela dit, les chiffres dont nous parlons sont bien supérieurs.

D’après les statistiques publiées par les sources officielles, la production d’argent du Canada entre janvier et juin de cette année a baissé de presque 20 %, tandis que cette baisse s’élève à 30 % en Australie. S’il est vrai que le Canada n’est pas un gros producteur d’argent, un déclin de 20 % n’en reste pas moins impressionnant. La fermeture d’un ensemble de mines d’extraction de métaux de base est l’explication derrière cette baisse de la production canadienne (note : la majorité de l’argent extrait provient de l’exploitation de mines de métaux basiques en tant que sous-produit).

En ce qui concerne la baisse de la production australienne (30 % ou 9,5 millions d’onces) durant le premier semestre 2015, la baisse de productivité de la plus grosse mine d’argent du monde, la mine Cannington, est l’explication principale.

En tout, durant les 6 premiers mois de l’année, la production d’argent de l’Australie et du Canada a baissé de 28 % pour un total de 11 millions d’onces.

Si la production d’argent a également baissé chez d’autres producteurs importants, il est étonnant de voir la production de l’Australie (4e producteur mondial) s’effondrer de 30 %.

Voici la tendance affichée par les 5 producteurs les plus importants du monde durant le premier semestre 2015 :

  • Mexique = – 5,0 %
  • Pérou = + 3,8 %
  • Chine = statu quo
  • Australie = -30 %
  • Chili = -6 %

Malheureusement, cette baisse de la production intervient alors que la demande d’argent d’investissement explose. (…)

Lorsqu’on sait qu’il y a actuellement des délais de 2 mois pour recevoir certaines pièces d’argent… qui sait ce que nous réserve le futur. »