L’argent métal à plus de 16 $ confirmera l’échappée de l’or

L’argent métal à plus de 16 $ confirmera l’échappée de l’or

1
argent

Article de Jason Hamlin, publié le 12 avril 2016 sur MineWeb.com :

« Hi Ho Silver, Away »… Les métaux précieux ont connu un début d’année en fanfare. Après plus de 4 années de défaites, les partisans de l’or ont enfin de quoi se réjouir. Le cours de l’or est en hausse de 19 % depuis le début de l’année tandis que l’ETF des minières or GDX a grimpé de plus de 60 %. Pas mal pour une relique barbare !

Mais la sous-performance de l’argent a, entre autres, inspiré la prudence de nombreux investisseurs dans les métaux précieux. Voyez-vous, l’argent a tendance à précéder l’or durant les marchés haussiers, tout en surperformant par rapport au métal jaune. Durant le début de l’année, l’argent métal fut pourtant à la traîne, et pas de peu. En fait, durant la fin février et le début du mois de mars, le cours de l’or a grimpé 2 fois plus que celui de l’argent. Au 1er mars, celui-ci avait grimpé de 7,6 % depuis le début de l’année contre 17,9 % pour l’or.

Cette performance de l’argent a poussé certains investisseurs à remettre en question la viabilité de la hausse des métaux précieux. Cependant, l’écart s’est réduit considérablement durant ce mois, avec une hausse de 18 % pour l’or contre 15 % pour l’argent. Depuis ce mois, le cours de l’argent a grimpé 5 fois plus que celui de l’or. Rien qu’hier, l’argent a progressé de 3,6 % contre 1,3 % pour le métal jaune, un signe très positif pour les investisseurs dans les métaux précieux.

Ci-dessous, vous pouvez voir un graphique qui met en exergue la hausse de l’argent durant ces 7 derniers jours. S’il est agréable à voir, l’argent n’est pas encore tiré d’affaire. Si on prend du recul sur quelques mois (graphique suivant), nous pouvons voir que les 16 dollars ont été à 3 reprises un seuil de résistance. Ce fut également le cas en septembre 2015. Nous devrons donc voir l’argent s’affranchir confortablement de ce seuil de résistance pour confirmer notre vision positive pour l’argent et anticiper ensuite une hausse vers les 20 $ dans les mois à venir.

cours de l'argent en avril 2016

Du point de vue des fondamentaux, il n’est pas illogique de voir l’argent sous-performer en raison de l’impact du ralentissement du commerce mondial et de l’activité manufacturière. Plus de 50 % de la demande d’argent provient de l’industrie, contre seulement 10 % pour l’or. La grande question que se posent ceux qui suivent de près l’argent est de savoir si l’augmentation de la demande à des fins d’investissement est suffisante pour compenser la baisse de la demande industrielle. De plus, est-ce que l’offre d’argent va continuer à baisser en raison de la baisse de la rentabilité de nombreuses mines ?

cours de l'argent T1 2016

Argent : demande d’investissement toujours aussi soutenue

Tout semble indiquer la poursuite de l’augmentation de la demande d’argent à des fins d’investissement en 2016. Au premier trimestre 2016, les ventes de Silver Eagle ont enregistré un nouveau record de 14,8425 millions d’onces vendues. En 2015, les ventes d’argent de la monnaie australienne avaient grimpé de 50 % ; en mars 2016, la Perth Mint a enregistré une explosion de 175 % de ses ventes d’argent par rapport au premier trimestre de l’année précédente. Au Canada, le dernier rapport trimestriel des ventes de Maple Leaf en argent annonce une hausse de 76 % des ventes sur base annuelle. En 2015, l’Inde a importé une quantité record de 8506 tonnes d’argent.

Production d’argent en recul en 2016

Du côté « production » de l’équation, le Mexique, le plus gros producteur mondial d’argent, devrait voir sa production baisser de 6 % en 2016. HSBC anticipe la production mondiale d’argent métal 2016 à 855 millions d’onces, soit 12 millions de moins qu’en 2015. D’après la banque, cette baisse se poursuivra au fil de la décennie.

En conclusion, l’argent est proche de confirmer l’échappée positive de l’or de 2016. Il faut désormais qu’il dépasse et se maintienne au-dessus des 16 $ l’once durant quelques jours d’affilée. Selon nous, les actions minières argent restent très sous-évaluées et survendues, même si elles commencent à décoller. Rien qu’aujourd’hui, certains titres à petite capitalisation ont augmenté de 20 % ou plus. Mais les petites sociétés ne sont pas les seules à être à la fête. De nombreuses sociétés à capitalisation importante ont également enregistré des résultats impressionnants aujourd’hui. Par exemple, Silver Standard Resources et Silvercorp Metals ont grimpé toutes les deux de 10 % aujourd’hui ! »