Art Cashin : les positions short or vont souffrir

Art Cashin : les positions short or vont souffrir

0

Art-Cashin-Marche-Obligataire-OrCela fait plus de 50 ans qu’Art Cashin opère en tant que trader sur les marchés. Voici son sentiment sur la situation actuelle, notamment sur le marché de l’or.

King : « Art Cashin, quel est votre sentiment sur le marché de l’or actuel ? Il y a énormément de positions short du côté des hedge fund et des investisseurs particuliers. Que cela augure-t-il ? »

Art Cashin : « cela pourrait être terrible. Il se passe de nombreuses choses en même temps. D’abord, la backwardation sur le marché des futures de l’or. Si je ne m’abuse, cela n’est arrivé que 4 fois ces 10 dernières années, la plupart du temps lorsque l’or avait atteint son plus bas.

Ensuite, Bernanke, avec son dernier discours, a pris le contre-pied de ces positions short. Cela pourrait avoir des effets dramatiques, car beaucoup sont positionnés de cette façon. Personnellement, je voudrais voir le plus bas être testé à nouveau. Si nous devions retourner légèrement en dessous de 1200 $ et assister à une résistance, on pourrait voir une réaction intéressante. Ces gens qui ont des positions short, et qui sont déjà nerveux, pourraient réagir.

N’oubliez pas que lorsqu’on couvre une position short, ce n’est jamais une décision réfléchie. C’est un signe de nervosité. La décision est souvent prise au seuil de la panique, il s’agit d’une réaction émotionnelle. C’est pourquoi les mouvements initiés par une couverture sont toujours violents. »

Eric King : « Art Cashin, vous êtes l’un des traders les plus jeunes à avoir démarré à Wall Street. Cela fait plus d’un demi-siècle que vous faites ce métier. Quels sont vos inquiétudes en ce moment ? »

Art Cashin : le contrôle de la Fed du marché obligataire semble très fragile

Art Cashin : « les problèmes géopolitiques (note : petit clin d’œil à Nouriel Roubini…). Je suis littéralement sidéré de voir à quel point le marché a quasi totalement ignoré les risques géopolitiques. En attendant, le baril de brut est en train de s’envoler. Mais le manque de contrôle sur le marché obligataire de la Fed m’inquiète aussi. Il semble très fragile.

Si le marché obligataire commence à bouger malgré les efforts de la Fed, si les chiens de garde (bond vigilantes) pour le retour, cela pourrait saigner. Comme je l’ai déjà dit, en cas de souci économique, si on retourne dans une nouvelle récession, la Fed n’aura plus aucun lapin à sortir de son chapeau.

Ils ont utilisé tous les outils à leur disposition. Pourraient-ils recommencer à utiliser les recettes essayées ? Oui, mais on a vu que les effets furent très légers. Je me demande donc, que vont-ils faire lorsque le prochain incendie va se déclarer ? »

Source : interview d’Art Cashin sur KWN