Art Cashin sur la baisse continue du pétrole et la Grèce

0
971

2015 se poursuit comme l’année 2014 s’était terminée pour le pétrole : la dégringolade. L’or noir a même franchi la barre des 50 $ le baril, déclenchant de plus en plus d’inquiétudes chez les investisseurs, et notamment chez Art Cashin, le célèbre trader :

« Aujourd’hui (lire le 5 janvier), l’or fut quasiment en chute libre avec le West Texas Intermediate qui a franchi la barre des 50 $. Cette baisse a engendré une pression baissière supplémentaire sur les actions. On constate également que cette pression affecte le marché du crédit risqué, qui est exposé à l’industrie du pétrole à concurrence d’environ 15 %.

L’autre sujet d’inquiétude, c’est l’Europe, et la rumeur qui circule à propos de la Grèce, qui pourrait sortir de la zone euro avec l’accord de l’Allemagne. Il se peut qu’il s’agisse d’une séance de bluff, mais cela fut suffisant pour effrayer les marchés. Car si la Grèce sort de l’euro, il y a de grosses chances pour que l’Italie, l’Espagne le Portugal disent : « nous aussi, nous ne voulons plus de cette austérité, nous sommes prêts à abandonner l’euro. »

Il y aurait donc un phénomène de contagion à travers la zone euro, ce qui mettrait la monnaie unique en danger réel, ce qui explique pourquoi l’euro est passé allègrement en dessous de 1,2 (par rapport au dollar). »

source : KWN