Attention, Bloomberg « ridiculise » la théorie de la pénurie d’or

Attention, Bloomberg « ridiculise » la théorie de la pénurie d’or

1

En principe, pour rédiger un bon titre d’article, il faut 1) résumer son contenu, et 2) le faire de façon attrayante afin de pousser à la lecture. Bloomberg, avec son article intitulé « la théorie de la pénurie d’or ridiculisée alors que le Comex est bien fourni » remplit à merveille cette seconde exigence. Par contre, pour le résumé du contenu, on cherche toujours dans quel passage la théorie de pénurie d’or est ridiculisée…

De fait, Bloomberg écrit noir sur blanc que les stocks du Comex sont au plus bas depuis 2 ans, lorsque les inventaires atteignirent leur plus bas de 7 ans. Mais rassurez-vous, il n’y a aucun problème d’après Jeffrey Christian. Parce qu’il y a de l’or physique, ce qui signifie que ceux qui affirment que le Comex joue un jeu dangereux sont des mythomanes ? Non. En fait, ils admettent ce nous disons simplement : le Comex est un casino papier où les transactions ne concernent que très rarement le métal physique et se règlent en cash :

« Certains clients appellent et disent ‘j’entends que le Comex devient à cours d’or, qu’est-ce que vous en dites’. Notre réponse est simple, il s’agit d’un faux problème, a déclaré de Jeffrey Christian. Même si vous observez le fait que les stocks d’or enregistré ont décliné, dans les fait la plupart des contrats future du Comex sont réglés en cash, les traders ne prennent pas livraison du métal. »

Donc voilà comment nous sommes ridiculisés : il n’y a pas de pénurie car au Comex on se moque du métal physique de toute façon, il y en a juste un peu dans les coffres pour faire joli ! Le ration or papier or physique est à plus de 250 ? Et alors ? On s’en moque… Jusqu’au jour où.

  • rien

    Ce genre d’émission mensongère a du bon… elle permet au moins de mettre la puce à l’oreille ! C’est comme le charabia droitdelhommiste sur le bien-fondé de l’invasion migratoire. Le discours dominant des medias, est comme de la chantilly, il devient vite plus qu’ écœurant !