Attention aux fausses pièces d’or

Attention aux fausses pièces d’or

0
fausses pièces d'or

Acheter de l’or oui, mais adressez-vous à des marchands à la réputation bien établie (par exemple Pièces d’Or) ! Alors que l’or revient en forme, les fausses pièces en provenance de Chine seraient de plus en plus nombreuses. Article de CbsNews.com, publié le 5 mai 2016 :

« Alors que les investisseurs sont de plus en plus nerveux à propos des marchés actions, le cours de l’or a grimpé d’environ 20 % depuis le début de l’année. Mais si vous désirez acheter de l’or sous forme de pièces, attention. Des escrocs chinois fabriquent de fausses pièces en grande quantité pour les vendre sur Internet.

Mais contrairement aux contrefaçons de jadis, qui étaient bien en métal précieux mais altérées pour leur conférer un caractère rare, de nombreuses fausses pièces d’or d’aujourd’hui sont vendues pour ce qu’elles ne sont pas : elles sont composées d’alliage bon marché à base de tungstène, de plomb et de zinc, le tout recouvert d’une infime couche d’or pour leur en donner la couleur.

« La plupart des gens sont probablement incapables de faire la différence entre une vraie pièce et une contrefaçon, » a déclaré Mike Fuljenz d’Universal Coin and Bullion de Beaumont, Texas. « Ils pourraient même se faire rouler par une mauvaise contrefaçon vu qu’ils ne savent pas à quoi ressemble une vraie pièce d’or. »

C’est particulièrement vrai pour les pièces vendues sur Internet. Certaines sont des copies incroyablement bien faites, au laser, qui répliquent au détail près l’apparence et la forme de la vraie pièce. Elles sont même vendues dans l’emballage qui semble prouver leur authenticité, a déclaré Fuljenz. Cependant, les marchands sont en principe en mesure de faire la différence de par son poids, sa couleur et sa façon de refléter la lumière. Mais il est impossible de jauger ces facteurs à distance alors que les fausses pièces se multiplient. (…)

Les marchands de métaux précieux qui se sont rendus en Asie affirment que ces fausses pièces sont vendues en nombre sur les marchés aux puces de Hong Kong et de Chine pour un prix allant de 1 à 3 $. Des ateliers clandestins fabriquent des milliers de copies de pièces populaires comme les Silver Eagles, les Mapple Leafs et les US Buffalo. Elles sont ensuite écoulées par des marchands asiatiques ou revendues sur Ebay ou Craigslist.

Le seul conseil que l’on peut donner aux acheteurs, c’est de s’abstenir si le prix semble être trop beau pour être vrai, d’après Schechter. Une véritable pièce d’or se vend pour 50 à 60 $ de plus que le cours. Si le prix proposé est inférieur, c’est qu’il y a probablement anguille sous roche. (…) »