La banque d’Angleterre admet le départ des 1300 tonnes d’or !

La banque d’Angleterre admet le départ des 1300 tonnes d’or !

0

Or 1300 tonnes Banque d'Angleterre Alasdair MacleodDepuis quelques jours, nous savons grâce à 6 best online casinos Alasdair MacLeod que ce serait, entre autre, la Casino font dafont banque d’Angleterre qui aurait fourni au marché l’or physique tant convoité alors que les manipulations du marché offraient aux acquéreurs intéressés un magnifique rabais.

Chris Powell a voulu voir auprès de la Banque d’Angleterre ce qu’elle avait à dire à propos de ces 1300 tonnes d’or qui auraient quitté ses coffres en l’espace de 4 mois.  Le service d’information au public de la banque a au moins eu la gentillesse de lui répondre rapidement. Dans un langage typiquement financier, mais qui ne laisse planer aucun doute :

Le chiffre rapporté au grand public maintenant a été délibérément exprimé de façon vague. Aucune autre information ne sera communiquée à ce propos.

C’est d’autant plus dingue que la Banque d’Angleterre ne possède que http://sozvezdye.org/files/uza-1-instruktsiya.html уза 1 инструкция 300 tonnes. Cela signifie donc qu’elle a vendu ou prêté de l’ or qui ne lui appartient pas !

La Banque d’Angleterre et les autres sont-elles fiables quand à leur stock d’or rapporté ?

Cette affaire rappelle furieusement celle de la demande allemande de rapatriation de son or stocké aux Etats-Unis. Les Américains ont accepté de leur rendre 300 tonnes, mais dans seulement 7 ans. Ceux qui pensent que les Américains ont toujours cet or en leur possession ont désormais la preuve qu’il est possible pour une banque centrale de disposer d’or qui ne lui appartient pas. Cela remet évidemment en question les chiffres publiés par la Fed et cie. Ces soupçons ont également été corroborés par William Kaye, dont un raffineur de Hong Kong lui a certifié avoir fondu des lingots estampillés Bundesbank.

Combien de temps vont-elles, ainsi que les banques de lingots, pouvoir jouer ce petit jeu ? Difficile à dire. Par contre, ces tensions sur le marché physique semble indiquer que les manipulations du prix de l’or pour faire chuter son cours brutalement sont terminées : une nouvelle chute de 100 dollars enflammerait à nouveau le marché physique, alors que les stocks sont déjà sous tension. Ce qui indique aussi qu’on n’est plus prêt de retourner autour des 1200 dollars l’once d’or avant un bon moment.