Barron : la Syrie n’a rien à voir avec le cours de...

Barron : la Syrie n’a rien à voir avec le cours de l’or qui monte

0

Crisis in SyriaKeith Barron (KWN) :

« Malgré une légère retraite, en général le marché de l’ проблема трусости аргументы из литературы or et de l’ argent se porte bien. Il se passe ce que les intervenants de King World News prédisaient depuis quelques semaines. Nous savions tous que le cours de l’or et de l’argent été bien trop bas. Ce niveau ne pouvait perdurer trop longtemps, car cela aurait entraîné la faillite d’une grosse partie du secteur minier.

Ce cours sous-évalué a cependant vidé les stocks du COMEX et du LBMA. Cet or se trouve se trouve désormais en Orient. Et on peut lui dire au revoir, car on ne le reverra jamais. Cela a d’énormes conséquences sur le cours de l’or, pour le court terme, mais aussi le long terme. Désormais, ce métal physique n’est pas détenu par des gens qui cherchent les profits à la petite semaine.

Il s’agit des banques centrales orientales et de gens souhaitant mettre leur richesse à l’abri, car ils savent ce qui nous attend. Les Chinois se sont débarrassés de beaucoup de leurs dollars. En Inde, les gens cherchent désespérément à mettre la main sur du métal physique, alors que leur monnaie nationale, la roupie, s’effondre littéralement. Malgré cela, les Indiens ne veulent pas non plus du dollar. C’est donc la course au métal jaune, qui doit désormais entrer dans le pays via le marché noir à cause des mesures anti or prises par le gouvernement.

Les médias dominants nous racontent que le cours de l’or augmente à cause des tensions en Syrie. Ce sont des conneries (sic). Cela fait des décennies que les événements du Moyen-Orient n’ont aucune influence sur le marché de l’or. Mais les médias dominants font leur boulot : mentir et tromper le public à propos des véritables raisons qui entraînent l’or à la hausse.

Si la guerre devait éclater demain en Syrie, l’or pourrait en profiter un jour ou 2, mais ce n’est pas un événement qui pourrait porter le marché à long terme (note : sur ce point, nous n’en sommes pas aussi persuadés que Keith Barron : avec la Russie et la Chine qui sont contre cette intervention, le conflit pourrait dégénérer).

La véritable raison, c’est le plafond de la dette, qui sera une nouvelle fois atteinte en octobre. Il s’agit de la véritable raison qui explique la hausse du cours de l’or. Encore une fois, les 2 grands partis américains nous font leur show devant les caméras. Mais en coulisse, ils se serrent la main et rigolent.

Cela va permettre également de distraire les gens à propos de la décision qui sera prise par la Fed quant à son « tapering » (réduction des injections mensuelles de liquidités du QE). Comment réduire les achats de Treasuries alors que le gouvernement américain manque d’argent ? Ils vont rehausser le plafond de la dette, ce qui signifie plus de dépenses et plus d’inflation.

Alors que le brut s’approche des 110 $ le baril, ce cours du pétrole pose des risques inflationnistes sur l’économie mondiale. C’est également très constructif pour le cours de l’or et de l’argent. Le marché haussier des métaux précieux connaîtra des bas occasionnels, mais je pense que nous sommes désormais partis pour battre le record précédent, aussi bien de l’or et que de l’argent.