Bernanke va rencontrer « secrètement » Kuroda, les hélicoptères monétaires à l’agenda

0
1462
hélicoptère monétaire

Le Brexit ressemble de plus en plus au catalyseur que l’on attendait pour mettre le feu aux poudres d’un système bancaire, financier et économique en bout de course. Les banques italiennes, Monte Paschi en tête, sont dans les cordes. La descente aux enfers de Deutsche Bank n’en finit plus, même si ces 2 banques ne sont que la partie visible de l’iceberg.

À titre d’exemple, Zero Hedge rapporte qu’une petite banque allemande, Bremen Landesbank, qui pèse tout de même la bagatelle de 29 milliards d’euros, est au seuil de la faillite après avoir accordé des crédits au secteur de la logistique qui s’avèrent aujourd’hui plus que douteux. La banque régionale pourrait être absorbée par German Landesbank NordLB, qui possède déjà 54,8 % du capital de la banque régionale brêmoise. Selon le journal teuton Handelsblatt, la banque ne pourra pas survivre sans l’aide du gouvernement, même si les autorités régionales de Basse-Saxe ne souhaitent pas injecter de l’argent frais dans cet établissement de crédit en perdition.

En bref, le secteur bancaire est dans la tourmente, la force de la tempête variant quelque peu en fonction de leur situation géographique. Du côté des banques centrales, on suit de très près la situation. Mais les banquiers centraux, devenus les véritables pompiers de service de l’économie, ont d’autres chats à foutter, notamment l’inflation et la croissance. Dans cette optique, on a appris officieusement que Ben Bernanke sera en visite du côté de Tokyo la semaine prochaine. Il rencontrera les plus hautes personnalités du gouvernement japonais, dont le premier ministre Abe, mais aussi le gouverneur de la banque centrale du Japon Haruhiko « Peter Pan » Kuroda. Toujours d’après Zero Hedge, qui s’appuie sur un article de Reuters, les fameux hélicoptères monétaires pourraient être à l’agenda de la réunion.

Si Kuroda a déjà publiquement refusé l’idée de parachuter de l’argent afin de tenter de relancer la croissance et l’inflation, on se rappellera aussi qu’il avait déclaré le 21 janvier 2016 que la banque du Japon n’avait aucune intention de recourir aux taux négatifs…  pour les adopter une grosse semaine plus tard.

Bernanke va-t-il convaincre le Japon, le cobaye monétaire des États-Unis, de recourir pour la première fois de l’histoire aux hélicoptères monétaires ? Nous aurons la réponse très bientôt.