Bientôt un référendum sur la place de l’or en Suisse

Bientôt un référendum sur la place de l’or en Suisse

3

Dans sa dernière interview sur KWN, Egon von Greyerz a évoqué son entretien avec Luzi Stamm, parlementaire suisse à l’origine de l’ « initiative pour l’or suisse » :

« Aujourd’hui, j’ai rencontré l’une des personnes qui a lancé l’initiative pour l’or suisse. Son nom est Luzi Stamm. Il est parlementaire, mais aussi membre du parti politique le plus important du pays. L’initiative qu’il a lancée poursuit 3 objectifs.

Le premier est de stopper la vente d’or. Comme la Grande-Bretagne, la Suisse a vendu de l’or au plus bas du marché, entre 1993 et 2003, en fait 50 % de ses avoirs. Empêcher ces ventes est donc le premier volet de cette initiative.

Le second objectif est d’obtenir le rapatriement de tout l’or suisse stocké à l’étranger. Et enfin, le 3e but de l’initiative est de forcer la Suisse à détenir 20 % de ses actifs en or physique.

Cependant, il faut noter que cette initiative n’est pas soutenue par le parlement suisse ou par la Banque Nationale suisse. Par contre, la population la soutient. Environ 100.000 personnes ont signé la pétition, si bien qu’il y aura un référendum le 30 novembre 2014 sur le sujet.

Bien sûr, il est impossible de prédire l’issue du vote. Et bien évidemment, la Banque Nationale Suisse et le gouvernement sont contre, car un tel système les empêcherait de recourir à la création monétaire et de manipuler les marchés. Le gouvernement suisse agit contre l’or sur les marchés papier. Un oui à la proposition mettrait un terme à tout ceci.

Mais plus important encore, l’or suisse a probablement été déjà prêté, et revendu par les tiers au marché. Alors qu’il ne reste quasi plus d’or dans les coffres des banques centrales occidentales, nous savons que les jours de la manipulation du marché papier sont comptés. Le jour où les possesseurs d’or papier vont se mettre à demander la livraison de leur métal, son cours sera multiplié de plusieurs fois. »

  • rien

    Vous êtes optimistes !
    « Le jour où les possesseurs d’or papier vont se mettre à demander la livraison de leur métal, son cours sera multiplié de plusieurs fois. » »
    Tous les articles vont dans ce sens, mais c’est toujours « Anne, ne vois-tu rien venir ? »
    Nous n’atendons que ça et rien ne vient ! En 2011, nous allions  » voir ce que nous allions voir’, et en même 2014, rien n’est advenu, si, une chute en 2012 qui m’aura fait perdre des milliers d’euros. je ne crois plus aux salades des uns et des autres. Je garde mes pièces comme valeur refuge, sans espoir aucun.
    Les USA réussisssent à bidouiller les cours de l’or alors que jamais la Chine, la Russie, l’Inde, les Philippines…n’en ont acheté autant d’or physique…Alors le fameux  » jour où », comme vous dîtes…
    Sarközy qui n’est nullement un français, et même hait la France, a vendu 500 tonnes d’or français, a outrepassé le Non des mêmes français.

    L’Allemagne, c’est encore mieux, vient de se faire piller 1500 tonnes d’or entreposés à New-York.
    Et, ils ne glappent pas ! C’est scan-da-leux. Alors que cet or aurait été indispensable poour soutenir un nouveau DM, au cas où…
    Le jour où les possosseurs… Très bien ! QUI sont les possesseurs, au juste ? Des particuliers, je ne ne crois pas, Des Goldmann Sachs and co. Les possesseurs d’or papier sont les mêmes qui bidouillent, les cours, pourquoi donc iraient-ils vendre la mèche ? En attendant, les orientaux engrangent.
    Cependant, une chose que je en sais pas …Puisque la FED se permet d’imprimer le dollar à vau-l’eau, pourquoi n’est-elle pas remplie d’or ? Ca me dépasse;

    http://labrebisgalleuse.blogspot.fr/

    • jaimepatagle

      l or ça ne vaut rien !

      • rien

        vous avez peut-être raison, mais qu’est-ce qui vaut alors quelque chose sur un plan matériel ?