Bilan 2016 de l’or

0
688
or et argent

Comme tout un chacun, nous nous référons au cours de l’or en dollars vu qu’il s’agit de la devise de référence du prix du métal jaune. Mais pour se faire une meilleure idée du comportement de l’or, observer son cours dans sa propre devise, ainsi que dans d’autres devises, est bien plus important. Et force est de constater qu’en euros, le bilan 2016 de l’or, mais aussi de ces dernières années, est excellent, comme l’a démontré James Turk dans sa dernière interview sur KWN :

« L’année dernière fut bonne pour l’or et l’argent. En fait, c’est le cas chaque année depuis que nous sommes entrés dans ce nouveau millénaire lorsque le cours est exprimé en une autre devise que le dollar.

Autrement dit, la performance dépend de la devise utilisée pour valoriser le prix des métaux précieux, tandis que cette devise dépend bien entendu d’où vous vivez.

Le tableau ci-dessous met en exergue les évolutions du cours de l’or dans 12 devises, 7 du monde développé ainsi que les cinq devises des BRICS (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud).

or-fluctuations-annuelles-eur-usd-gbp-rub

Voici le même tableau pour l’argent, qui a fait encore mieux que l’or en 2016.

argent-fluctuations-annuelles-eur-usd-gbp-rub
L’or a grimpé dans toutes les devises sauf celles du Brésil et de l’Afrique du Sud, ce qui n’est pas très surprenant vu la hausse enregistrée l’année précédente dans ces deux devises. Le métal jaune a bondi d’un impressionnant 29,6% en Grande-Bretagne. Ces tableaux montrent l’importance de posséder de l’or pour protéger votre patrimoine de la dévaluation des devises. Je mets rarement en avant cet avantage car je préfère me concentrer sur l’avantage principal de l’or, à savoir qu’il s’agit qu’une monnaie sans risque de contrepartie.

Les Britanniques bien inspirés se sont protégés

Mais l’année dernière, les Britanniques ont pu se rendre compte de l’autre avantage majeur de l’or. Il a protégé ceux qui le possédaient de la chute de la valeur de la livre sterling après le Brexit. Ce fut déjà le cas en 2008. À l’époque, la livre sterling avait fortement baissé par rapport à l’euro. Les Britanniques qui détiennent de l’or n’ont donc pas été impactés par la faiblesse de la livre sterling. (…)

Mais la dévaluation n’est qu’une partie du problème. Pour avoir une bonne vue d’ensemble, il faut également prendre en compte le pouvoir d’achat. On peut le faire en prenant en considération le coût de n’importe quel produit de première nécessité, mais j’aime utiliser l’énergie, qui est la composante essentielle du niveau de vie de chaque individu.

J’ai utilisé le cours du baril de brut en tant que jauge du prix de l’énergie. De 2000 à 2016, le prix du baril de brut a grimpé de 19,03 livres à 43,54 livres sterling. Mais en grammes d’or, le prix du baril a baissé, passant de 3,25 à 1,45 g. Dans cet exemple, l’or a fait bien mieux que de protéger le pouvoir d’achat de son détenteur : il l’a en fait multiplié.

Plus important encore, les résultats de la livre sterling sont similaires pour bien d’autres devises, comme on peut le voir sur le tableau ci-dessous :

prix-barril-or

La seule différence entre ces devises est la vitesse à laquelle elles se déprécient par rapport à l’or. Elles perdent toutes de leur pouvoir d’achat, mais à un rythme différent.

Conclusions

De tout ceci, nous pouvons en tirer des conclusions importantes pour la gestion de notre patrimoine. On peut le diviser en trois composantes : l’argent (monnaie), le logement et les investissements. Selon moi, le logement, avoir son propre toit, est une nécessité de base, donc je ne le considère pas comme un investissement. Les deux composantes restantes de notre patrimoine sont le cash et les investissements.

Les investissements peuvent revêtir de nombreuses formes, mais le cash n’a qu’un seul objectif : il offre des liquidités. Nous utilisons ces liquidités pour acheter ce dont nous avons besoin, mais aussi pour investir. L’objectif de tout un chacun devrait être de posséder des liquidités qui ne perdent pas leur pouvoir d’achat. Pourtant, toutes les devises énumérées ci-dessus s’affaiblissent.

Posséder de l’argent papier, c’est jouer son futur financier sur un coup de dés. Quelle devise privilégier ? Et pourquoi en posséder davantage que nécessaire pour couvrir vos besoins immédiats ? Les devises papier sont un échec car elles ne conservent pas leur pouvoir d’achat. Il est donc préférable de posséder de l’or et de l’argent. Ce sont les meilleures liquidités, les monnaies les plus fiables.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here