Ce que fait l’or en temps de crise, version EURO et dollar...

Ce que fait l’or en temps de crise, version EURO et dollar canadien

2

Article de John Rubino, publié le 22 janvier sur dollarcollapse.com :

« Aujourd’hui, la BCE a admis que la devise qu’elle gère est engloutie dans un vortex déflationniste. Elle a répondu de façon traditionnelle avec, concrètement, une dévaluation massive. Les citoyens de la zone euro ont également répondu de façon prévisible en convertissant leur monnaie papier sans valeur intrinsèque en quelque chose de tangible : ils achètent énormément d’or.

Après avoir chuté brutalement en 2013 et avoir navigué entre 2 eaux durant la majorité de 2014, le cours de l’or en euros a explosé durant les derniers mois. Cette hausse violente, au lieu d’un mouvement plus progressif, est le signe typique d’une crise monétaire, principalement parce qu’il faut beaucoup de temps à la grande majorité des gens pour réaliser que leur gouvernement est incompétent ou ment. Mais lorsque la pièce tombe, ils agissent rapidement.

Le mouvement de l’or en euros n’est pas aussi spectaculaire que celui en roubles parce que l’Europe ne dépend pas des exportations d’énergie et l’euro, même s’il baisse par rapport au dollar, n’est pas encore en chute libre. Mais avec un nouveau trillion d’euros qui vont se déverser sur les marchés dans les 12 mois qui viennent et la série de crises politiques qui menacent l’union monétaire à l’horizon, la recherche de la sécurité pourrait très bien déboucher sur un rush.

Cependant, ce qui vaut pour l’Europe et la Russie est également valable pour le Canada.

or-dollars-canadiens-jan-2015

Que les choses soient claires : je ne suis pas en train de faire des prévisions pour demain, mais j’essaie simplement d’exposer la nature de l’or. S’il se comporte de cette façon durant les temps de crise, c’est parce qu’il s’agit d’argent sain qui ne peut pas être créé de façon illimitée et dans la panique par les banques centrales, comme elles le font avec l’euro, le dollar canadien et toutes les autres monnaies papier. Ces graphiques montrent ce qu’il se passe lorsque la différence entre ces 2 monnaies émerge.

Pour l’instant, la peur varie d’un pays à l’autre. Les Européens commencent à ne plus faire confiance à leurs gouvernements et à se tourner vers l’or, sans nécessairement remettre en question des concepts fondateurs comme l’interventionnisme étatique et les politiques monétaires des banques centrales. Ils pensent que l’euro pourrait fonctionner s’il était bien géré.

La prochaine étape se déclenchera lorsqu’assez de devises nationales auront explosé, ce qui fera réaliser aux gens que les gouvernements ne sont pas le problème ou les devises nationales mais que c’est l’argent papier même qui est en cause. »