Des économistes allemands proposent un euro adossé à l’or

Des économistes allemands proposent un euro adossé à l’or

0
pièces de l'euro

C’est une proposition pour le moins iconoclaste que viennent de lancer un ex-ponte de la Deutsche Bank et deux autres économistes allemands: la création d’un euro de secours, »l’euro-or ». Ces trois économistes suggèrent dans le très sérieux quotidien allemand Handelsblatt la création d’une devise alternative (refuge) à l’euro de la BCE. Des pièces d’euros en or serait alors frappées. 1 pièce de 1 euro contiendrait 1 gramme d’or, soit, au cours actuel du métal jaune, 38 euros. Une pièce de 5 euros vaudrait ainsi 190 euros et une pièce de 10 centimes, 3 euros 80. L’idée étant de mettre à la disposition des citoyens de la zone euro une monnaie alternative à l’euro portant la signature de Mario Draghi. Pourquoi?

Les Allemands (re)doutent la politique de Draghi

Car un grand nombre d’Allemands redoutent que la politique monétaire du président de la BCE mène tout droit vers la catastrophe. Avec une inflation qui finirait par s’envoler et une épargne qui, elle, s’évaporerait. Ces économistes imaginent en effet le pire: la désintégration de la zone euro. L’euro or deviendrait alors une monnaie de secours. Il s’agit donc de proposer aux Allemands un moyen de mettre une partie de leur argent à l’abri. Autre avantage aux yeux de ses thuriféraires: l’euro-or leur permettrait d’échapper à l’un des effets indésirables de la politique monétaire de la BCE: les taux négatifs. En Allemagne, certaines banques n’hésitent plus à soustraire de l’argent aux ménages qui laissent dormir trop d’argent sur leur(s) compte(s). Outre sa fonction de valeur refuge, cet « euro or » pourrait également servir dans des transactions.

Lire la suite sur BFM Business