Discorde monétaire : la BRI s’oppose à la Fed

Discorde monétaire : la BRI s’oppose à la Fed

0

http://starplan.ir/Send/casino-slots-for-free-xnews/ Casino slots for free xnews

http://radioipiranga.com.br/orders/prichini-vozniknoveniya-estestvennoy-monopolii.html причины возникновения естественной монополии

Pour quelqu’un qui assure ses responsabilités, il s’agit d’un sévère avertissement. En effet, il affirme privilégier le retour d’une monnaie tangible lorsqu’il a répondu, à la suggestion du FMI d’utiliser l’inflation pour réduire le fardeau de la dette, « qu’il fallait s’y opposer ».

Aucun plan B n’est offert, simplement le constat que le plan A a échoué et qu’il faut l’abandonner. Certains estiment que c’est en train d’être fait avec le tapering de la Fed. Mais celui-ci a très peu d’impact sur la création monétaire, vu que la Fed remplace le QE3 avec ses repos inversés. Il s’agit d’une opération à travers laquelle la Fed donne aux banques des obligations américaines à court terme, qui sont payées avec l’argent qui dort sur les comptes de réserves excédentaires. Ce papier est alors utilisé en tant que collatéral pour émettre du crédit, alors que les réserves excédentaires ne circulent jamais dans l’économie réelle. Ce qui signifie que de l’argent est créé à partir de rien par les banques au lieu de l’être par la Fed (via le QE).

De façon intéressante, Caruana balaie les craintes de déflation en affirmant que des prix qui baissent sensiblement n’ont pas de grandes conséquences, ce qui le place également dans le camp de ceux qui souhaitent une monnaie tangible. S’il n’affirme pas haut et fort suivre les préceptes de l’école autrichienne, il admet être influencé par l’économiste suédois Knut Wicksell, dont les travaux sur les taux d’intérêt ont été guidés par l’école autrichienne. C’est pourquoi l’approche de Caruana est considérée dans de nombreux cercles comme étant de type Mises-Hayek.

Sachant que la BRI n’est pas friande des théories de Keynes, on peut espérer que la banque de Caruana poussera afin que l’or ait un plus grand rôle dans le futur système monétaire. (…)