Dr Craig Roberts : la solvabilité générale dépend de la Fed

Dr Craig Roberts : la solvabilité générale dépend de la Fed

0

Dr-Craig-Roberts-Tresor-FedLe сфера деятельности предприятия Dr Craig Roberts, ancien du Trésor sous Reagan, nous donne son sentiment à propos de la décision-surprise de la Fed ne pas réduire son QE (source : KWN):

Dr Craig Roberts : « voici la situation à laquelle doit faire face la Fed : tous les marchés ainsi que la solvabilité des grandes banques dépendent des achats en obligations de la Federal Reserve. Si elles ne les achètent pas, les intérêts vont grimper, le prix de tous les actifs qui dépendent de la dette va baisser, l’insolvabilité des banques fera son retour, le marché obligataire s’effondrera, ainsi que les marchés actions.

Ils ne peuvent donc arrêter l’assouplissement quantitatif car tout le système en dépend. Mais le revers de la médaille, c’est que plus ils poursuivent cette politique, plus on se rapprochera du moment où le monde entier n’aura plus aucune confiance dans le dollar, vu sa création en quantité astronomique, et s’en débarrassera.

Dr Craig Roberts : la déchéance du dollar est programmée

Lorsque les gens fuiront le dollar, la Fed perdra le contrôle et le système explosera. Avec ce QE, la Fed prévient donc une explosion immédiate du système, en manipulant les prix des obligations, mais cela n’empêchera pas une explosion à long terme du dollar, lorsqu’on le fuira comme la peste.

La Fed tente donc de prolonger la durée de vie du système, aussi longtemps que possible. Je ne vois pas comment ils pourront éviter le crash. S’ils arrêtent le QE, c’est le crash. S’ils ne le font pas, ce sera le crash plus tard. La Fed manipule donc tous les marchés pour préserver le système. Comme je l’ai déjà dit, ils peuvent le faire jusqu’à ce que les gens fuient le dollar. C’est à ce moment-là que le cours de l’or et de l’argent va exploser. »

Eric King : « dans combien de temps peut-on s’attendre à voir cette désaffection pour le dollar ? »

Dr Paul Craig Roberts : « je ne sais pas. Cela dure déjà plus longtemps que prévu. Lorsque je travaillais pour le Trésor, si les choses s’étaient passées de cette façon, le dollar aurait explosé depuis belle lurette. Je ne sais pas ce que Washington a mis en place, les accords passés. Nous avons mis la pression sur les Japonais pour qu’ils créent du yen afin de diminuer la pression sur le dollar.

Si tout le monde fait appel à la planche à billets, cela atténue la faiblesse du dollar. Mais à un certain moment, les autres pays vont comprendre le problème inflationniste créé pour leur propre pays, ainsi que la diminution de la valeur des dollars qu’ils détiennent.

Cependant, il faut bien comprendre qu’il semblerait que Washington ait réussi à s’isoler. On peut notamment mentionner la victoire de la Russie sur le dossier syrien, sur base de la vérité. Le parlement britannique a voté contre les velléités guerrières des États-Unis.

Si Washington perd même le support de son premier caniche, le Royaume-Uni, cela montre à quel point Washington est isolé. Cette isolation empêchera les États-Unis de continuer à s’assurer la coopération du monde afin d’éviter l’explosion du dollar. Quand ? Je suis incapable de le dire. »