Dr Paul Craig Roberts sur les États-Unis

Dr Paul Craig Roberts sur les États-Unis

Dr-Paul-Roberts-ReaganomicsLe Dr Paul Craig Roberts est considéré comme l’un des cofondateurs des Reaganomics. À ce titre, ses opinions devraient résonner chez des gens comme Jean-Pierre Chevallier. Devrait… Source : http://kingworldnews.com/kingworldnews/KWN_DailyWeb/Entries/2013/10/27_Former_US_Treasury_Official_-_Americas_Ultimate_Collapse.html

Dr Roberts : « nous nous dirigeons vers un effondrement du dollar, qui scellera la fin de la puissance américaine. Un pays peut être une superpuissance s’il peut payer ses factures dans sa monnaie. Pour ce faire, il faut que sa devise soit la monnaie de réserve mondiale.

Lorsque vous perdez ce privilège et que vous avez des factures énormes à payer, comment faire ? C’est impossible. C’est le dilemme. Je pense que les grands médias sont terriblement malhonnêtes en cachant les véritables problèmes aux gens, et que les politiciens soit les cachent, soit sont incapable de les comprendre.

Je pense que la Fed est également malhonnête lorsqu’elle prétend travailler à une solution au lieu de reconnaître le problème. On aurait dû laisser les banques faire faillite. Cela n’aurait pas coûté si cher. La FDIC aurait couvert les dépôts. L’argent nécessaire à cette couverture représentait une somme ridicule en comparaison avec ce qui a été dépensé pour sauver les banques, avec les dégâts que cela a engendrés sur le dollar et à l’économie. Les banques font faillite et une réorganisation aurait eu lieu.

Ils doivent absolument réguler à nouveau le système financier. Affirmer que le marché des produits dérivés ne doit pas être régulé s’apparente à de la folie. Affirmer que les banques de détail et d’investissement ne font qu’une entité s’apparente à de la folie. Ce sont de terribles erreurs. Elles ont permis de faire des profits à court terme, mais désormais nous pouvons contempler les conséquences à long terme. C’est la source des problèmes d’aujourd’hui.

Lorsqu’il y a un déni total, que tout le monde travaille à temps plein, y compris les médias financiers, pour cacher la situation réelle, il s’agit de malhonnêteté à n’en plus finir. La vérité est tellement cachée par ce monceau de mensonges, des discussions inutiles, qu’elle ne peut émerger.

(…)

La plupart des gens ne peuvent acheter de l’or. Ils n’ont pas cette marge de manœuvre. Le revenu réel moyen en 2012, ajusté à l’inflation, est inférieur de 9 % par rapport à il y a 12 ans. En un peu plus de 10 ans, non seulement le revenu ne progresse pas, mais il diminue. Les gens qui peuvent donc se permettre d’acheter de l’or sont peu nombreux. De plus, le métal jaune semble se diriger vers l’Asie. Les derniers rapports d’achats de la Chine montrent qu’ils achètent toute la production annuelle mondiale et plus.

Si vous avez des métaux précieux, vous devez les conserver. Car lorsqu’un événement majeur va vraiment avoir lieu, le cours des métaux précieux va vraiment augmenter. Les gens qui ne voyaient rien venir pour la plupart vont se ruer dessus, mais le cours augmentera tellement que seuls les riches auront les moyens d’en acheter. »