L’économie américaine va mieux, la crise est finie… ah bon ?

L’économie américaine va mieux, la crise est finie… ah bon ?

CriseSi on regarde l’état réel de l’économie américaine, en allant au-delà des chiffres rose bonbon fournis par le BLS et autres agences gouvernementales, on constate que la descente aux enfers se poursuit pour la crise, aussi bien en Europe qu’outre-Atlantique. Voici une série de chiffres qui ne rassurera personne, quel que soit le pays de résidence.

1) Aujourd’hui, 102 millions d’Américains ne travaillent pas. Ce chiffre a augmenté de 27 millions depuis 2000, c’est un record absolu.

2) En conséquence, la pauvreté se répand comme une traînée de poudre aux États-Unis. D’après le Census Bureau, 49,2 % des Américains bénéficient d’une ou plusieurs aides sociales du gouvernement chaque mois

3) Ce climat propice aux soulèvements populaires a poussé les États-Unis à renforcer la surveillance sur ses citoyens. C’est ainsi que chaque jour, la NSA intercepte et enregistre 2 milliards d’e-mails et de conversation téléphonique, parmi d’autres données…

4) La BRI estime que la dette privée et publique mondiale a augmenté de 30 % depuis la crise financière de 2008.

5) D’après un rapport de la banque mondiale, la dette privée domestique en Chine est passée de 9 trillions de dollars en 2008 à 23 trillions.

6) En 1985, il y avait plus de 18.000 banques aux États-Unis. Aujourd’hui, il n’en reste plus que 6891.

7) Les 6 plus grosses banques américaines ont grandi de 36 % durant les 5 dernières années.