Egon von Greyerz : argent à 500 $, or à 10 000...

Egon von Greyerz : argent à 500 $, or à 10 000 dollars au pire

0

livraison-or-banques-Egon-von-GreyerzAlors que seulement 1 % des actifs mondiaux sont investis dans l’or, une infime minorité de soi-disant experts financiers comprend le métal jaune. Durant la correction longue de 22 mois que l’on vient de vivre, les 99 % qui ne possèdent pas d’or ont déclaré la fin du marché haussier.

Ce que la plupart des gens ne comprennent pas, c’est que l’or n’est pas dans un marché haussier. C’est simplement la monnaie papier qui perd sa valeur, et non l’or qui s’apprécie. Durant les 5000 dernières années, la seule monnaie qui a su conserver son pouvoir d’achat, c’est l’or. Toutes les autres monnaies ont disparu de la circulation. Voltaire avait raison lorsqu’il disait en 1729 qu’« une monnaie papier, basée sur la seule confiance dans le gouvernement qui l’imprime, finit toujours par retourner à sa valeur intrinsèque, c’est-à-dire zéro. »

Les métaux précieux ont vu leur cours exploser ces derniers jours. Mais il ne s’agit que d’une première phase d’un effondrement continu des monnaies papier jusqu’à leur annihilation. Cela ne devrait pas prendre beaucoup d’années.

L’or et l’argent vont donc continuer de refléter cet effondrement des monnaies papier. Dans les 12 à 15 mois prochains, l’or pourrait atteindre 2500 $ et l’argent 70 $ l’once. Mais ce ne sera que le début. On devrait finir par atteindre mes prévisions, à plus de 10.000 $ pour l’or et 500 $ pour l’argent. Ces objectifs sont faits sur base d’une « inflation normale ». En cas d’hyperinflation, un scénario auquel je m’attends, il faudra probablement ajouter quelque zéro à ces prévisions.

Grâce aux esprits brillants interview départ Eric King sur KWN, les lecteurs de ce site (et d’or-argent.eu pour les francophones) ont été prévenus de ce qui va venir. Les États-Unis ne mettront pas fin à leur assouplissement quantitatif. Le système financier est toujours dans de sales draps, les problèmes qui ont mené à la crise 2008 n’ont pas été résolus.

On a assisté à des manipulations incroyables sur le marché des métaux précieux. Elles peuvent avoir lieu un certain temps, mais tôt ou tard, elles doivent cesser. Je pense que l’on a atteint ce moment. Le marché physique reprend ses droits. Les investisseurs positionnés long sur le marché physique vont désormais vouloir prendre livraison, tandis que les positions short vont paniquer. Cela ne va pas se passer du jour au lendemain, mais petit à petit. Il y aura beaucoup de volatilité. L’or va grimper de plusieurs centaines de dollars en une seule journée, l’argent de plusieurs dizaines de dollars. Mais les corrections seront également violentes, il faudra faire attention.

Egon von Greyertz sur KWN