Egon von Greyerz : le pire est derrière nous

Egon von Greyerz : le pire est derrière nous

0

Or-Argent-Egon-von-Greyerz- Pire Derrière nousL’un de nos analystes préférés sur or-argent.eu, Egon von Greyertz, nous revient sur KWN avec sa dernière interview qui fait le point sur le marché de l’or et de l’argent pour en conclure que le pire est derrière nous.

Egon von Greyerz : Regardez ce qui se passe sur le marché de l’or. Les achats de métal physique se poursuivent, si bien que les stocks du COMEX se vident petit à petit. L’or est également en backwardation, ce qui est très positif pour l’or. Le fait que les producteurs parlent désormais de se couvrir est aussi intéressant d’un point de vue contrarian. Cette couverture a causé des problèmes désastreux aux minières lorsque l’or est entré dans son marché haussier. Certaines ont même terminé en faillite.

Cela fait un moment que je dis que le mois de juillet est un mois charnière. Je pense qu’aujourd’hui, on peut l’affirmer : le marché baissier et correctif de l’or a pris fin le 28 juin 2013. Le pire est dernière nous. Ce qui signifie que l’or et l’argent sont prêts pour reprendre leur marche en avant dans ce marché haussier séculier. Mais c’est après l’été que les choses vont vraiment bouger. Durant l’automne, les métaux précieux vont reprendre leur progression pour atteindre et dépasser le record précédent.

Le pire est derrière selon von Greyerz

Mardi, l’or a bien progressé. Dans les 12 à 18 mois qui viennent, on va voir les cours des métaux précieux exploser. C’est toujours agréable lorsque les données fondamentales et techniques se rejoignent. Aujourd’hui, nous avons une situation idéale pour une explosion des cours de l’argent et de l’or. J’en suis absolument convaincu.

La planète entière est endettée jusqu’à la garde, les gouvernements sont en faillite ainsi que le système bancaire. Ce dernier survit simplement grâce aux QE de la Fed et à sa politique de taux d’intérêt 0. La Fed est incapable de prévoir une crise : elle ne la voit que lorsqu’elle se la ramasse en pleine figure.

Ces gens ne comprennent pas les conséquences d’avoir laissé un marché des produits dérivés dérégulés croître pour atteindre plus d’un quadrillion de dollars. Greenspan prétendait que les produits dérivés sont un matelas contre la stabilité des marchés. Mais bien au contraire, ce sont des bombes nucléaires financières, dont l’explosion est quasi écrite.

Imaginez si les banques centrales doivent créer de l’argent pour renflouer le marché des produits dérivés. Je me demande ce qui se passerait s’il devait imprimer 200 trillions de dollars. On le saura peut-être un jour.

Les États-Unis au Japon en passant par la Chine, tous ces pays sont en faillite. Nous avons donc tous les ingrédients rassemblés pour un chaos financier total. Je réitère mes prévisions à long terme pour l’or et l’argent : 10.000 $ et 500 $. Cependant, n’oubliez pas que l’argent est beaucoup plus volatile que l’or. Les âmes sensibles devraient se concentrer sur le métal jaune. Ceux qui disposent de moyens et peuvent attendre ont également intérêt à miser sur l’argent.