Egon von Greyerz : prédictions or pour 2014

Egon von Greyerz : prédictions or pour 2014

livraison-or-banques-Egon-von-GreyerzAlors que l’on entre dans le dernier mois de l’année, période propice pour les marchés, Egon von Greyerz nous livre ses pronostics pour l’or en 2014 sur KWN.

« Chaque génération a l’impression de vivre dans la norme. C’est la nature humaine. Pourtant, peu de gens se rendent compte que les 100 dernières années ont été exceptionnelles. Évidemment, la technologie, la science, la médecine, etc., ont fait des bonds de géant, au bénéfice de l’humanité. Mais cette période a également commencé avec la création de la Fed, qui est le gros revers de la médaille. La croissance et l’innovation dans de nombreux domaines se sont fait au prix de la création d’une dette d’un niveau jamais vu dans l’histoire de l’humanité. Cette création exponentielle de dette a maintenant créé un environnement économique non durable et malsain. Il s’agit d’une économie dont les jours sont comptés.

La plupart des gens ignorent tout ceci, nous faisons partie d’une minorité au courant depuis quelques années. À cause de l’interventionnisme et des manipulations du gouvernement, la catastrophe a pu être reportée. Pour des raisons évidentes, on tente de reporter le plus possible l’inévitable. Car une société et une économie fondée sur la dette et la monnaie fiduciaire ne peuvent subsister. Ce n’est qu’une question de temps.

Nous avons souvent abordé les problèmes de l’Occident ainsi que du Japon. En ce qui concerne la Chine, l’analyse est plus difficile, car il est plus compliqué d’obtenir des données. Mais il semble de plus en plus clair que la Chine est victime elle aussi de la bulle du crédit qui affecte le reste de la planète.

Par exemple, les actifs des banques chinoises ont augmenté depuis la fin 2008 pour atteindre la somme incroyable de 124 trillions de dollars. Ils ont augmenté de 15 trillions en 5 ans, contre seulement 2 trillions pour les banques américaines. Le poids du système bancaire chinois est désormais de 2,5 fois son PIB, sans parler de son shadow banking, qu’il est par définition impossible d’évaluer. La dette des entreprises chinoises est également la plus élevée du monde, 150 % du PIB. La situation chinoise n’est donc pas très saine, il faudrait certainement faire attention à ce qu’il s’y passe.

En 2014, le cours des devises qui baissent devra se refléter dans l’or. La correction du métal jaune, que nous vivons depuis 2 ans, devrait être terminée, tandis que les difficultés des devises papiers devraient déboucher sur un marché haussier pour l’or. Pour l’instant, ils ont réussi à contrôler le cours de l’or grâce au marché papier. Mais il se peut que 2014 soit l’année durant laquelle celui-ci atteindra sa valeur intrinsèque, soit 0. Le marché physique de l’or reprendra alors ces droits, pour que nous puissions enfin découvrir le coût véritable du métal jaune.