Egon von Greyerz sur l’initiative « Sauvez l’or de la Suisse »

0
1366

Le 30 novembre, les Suisses devront se prononcer sur l’initiative « Sauvez l’or de la Suisse », qui propose que la BNS ne puisse plus vendre son or, qu’elle rapatrie tout le métal jaune stocké à l’étranger mais, surtout, que l’or totalise 20 % de ses réserves.

Pour découvrir cette initiative en détail, lisez l’article de 24 Heures ou le site http://initiative-or-oui.ch/. Si elle devait passer, on devrait assister à un véritable séisme sur le marché de l’or. Et d’après Egon von Greyerz, citoyen suisse qui vit sur place, il y a de bonnes chances pour que le oui l’emporte ! C’est ce qu’il a affirmé dans sa dernière interview sur KWN :

« ( …) Nous avons parlé récemment de l’initiative « sauvez l’or de la Suisse », qui propose d’imposer à la BNS de détenir 20 % de ses actifs en or, de rapatrier le métal stocké en Grande-Bretagne et au Canada. La BNS affirme que cet or n’est pas loué, le rapatriement ne devrait donc poser aucun problème.

Si l’initiative devait passer, cela signifie que la banque nationale suisse serait contrainte d’acheter 1700 tonnes d’or, soit environ 70 % de la production annuelle mondiale, pour une valeur de 66 milliards de dollars. J’ai discuté avec les porteurs du projet « Sauvez l’or de la Suisse », et je pense qu’ils ont de très bonnes chances de remporter le référendum du 30 novembre.

Il n’y a pas vraiment d’opposition contre ce projet. Il est donc critique jusqu’à cette date d’informer les Suisses sur l’importance de leur vote. Les Suisses ont toujours eu une affinité pour l’or. Je pense donc que les chances de voir le oui l’emporter sont très bonnes.

Cela bouleverserait le marché de l’or. Non seulement la BNS devrait acheter énormément de physique, mais cela poussera également d’autres pays à rapatrier leur métal jaune. Si elle devait être votée, cette initiative sera le catalyseur qui mettra fin à cette correction longue de 3 ans sur le marché de l’or. On assisterait alors à une nouvelle hausse à long terme. »

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here