Fannie et Freddie : un nouveau sauvetage est quasi inévitable

Fannie et Freddie : un nouveau sauvetage est quasi inévitable

0

http://kabitafilms.com/wp-content/ Free casino downloads jackpotcapital

структура банка схема

« La profitabilité future est loin d’être assurée » a déclaré l’inspecteur général dans un rapport, expliquant que les 2 sociétés seraient à nouveau parvenues à enregistrer des pertes sur leur portefeuille de produits dérivés similaires à celle du 4e trimestre. « Cela augmente la probabilité de la nécessité de nouveaux investissements du Trésor » affirme ce même rapport.

Une fois de plus, le gouvernement a fermé les yeux alors que Wall Street vendait à la pelle des produits dérivés à Fannie et Freddie. Un remake de ce qui s’est passé sous l’ancien CEO Franklin Raines qui n’avait aucune idée de la gravité de la situation à l’époque et qui au lieu d’atterrir en prison a reçu en cadeau un chèque de 100 millions pour son licenciement. Une fois de plus, c’est le contribuable qui payera la note.

Il ne s’agit pas d’un avertissement ; en fait, il s’agit de l’avertissement que cela va arriver. La vérité, c’est que la soi-disant profitabilité de Fannie et Freddie tient seulement dans leur comptabilité de type mark to model (note : en mark to model, la valeur de l’actif est déterminée librement par la société au lieu d’utiliser le standard mark to market qui prend en compte la valeur réelle de l’actif sur le marché), soit le même artifice utilisé par les banques depuis 2009 pour générer leurs bénéfices.

Le gouvernement a d’ailleurs utilisé cet artifice comptable pour pomper de l’argent de Fannie et Freddie. La soi-disant amélioration du bilan de ces sociétés leur a permis d’effectuer des émissions obligataires. Grâce à cet argent, elles ont reboosté leur portefeuille de crédits hypothécaires et payé un « dividende » au Trésor américain.

Le CEO de Fannie Mae a averti en février dernier qu’un nouveau renflouement serait peut-être nécessaire après avoir annoncé le plus petit dividende versé au Trésor durant ces 4 dernières années.

Ce n’est pas un avertissement, c’est inévitable : le marché immobilier américain va à nouveau s’effondrer ce qui fera exploser en plein vol Fannie et Freddie… une fois de plus.

PS : le croupier dit au contribuable : ils (Fannie et Freddie) n’ont plus d’argent, donc vous perdez…