Felix Zulauf : le système monétaire mondial finira par s’effondrer

Felix Zulauf : le système monétaire mondial finira par s’effondrer

0

Le fondateur du hedge fund Zulauf Asset Management, Felix Zulauf, a démarré sa carrière en tant que trader chez Swiss Bank pour passer ensuite chez Union Bank of Switzerland et UBS. Comme d’autres intervenants habitués de KWN, il n’est pas très optimiste pour l’économie mondiale. Ses craintes, il les avait déjà exprimées il y a quelques années :

Felix-Zulauf-Or

« Personne ne gère plus mal son argent qu’une banque. C’est difficile de leur en vouloir, car les banques sont à la fois les récipiendaires et les distributeurs de tout l’argent qui est émis par les banques centrales. Elles sont inondées soit d’argent bon marché, soit tout simplement d’argent gratuit. Avec tout cet argent qui tombe du ciel, elles doivent faire quelque chose. Elles font donc du carry trade. Cela se vérifie tout au long de l’histoire. Cela a commencé avec Citicorp lorsque cette société s’est retrouvée coincée au Mexique. Cela continue, les banques n’ont pas changé leurs habitudes.

Lorsqu’on voit la différence de taux entre certaines obligations souveraines pourries et les Treasuries, nous retrouvons les extrêmes de 2007, juste avant le pic du dernier cycle.

Nous assistons à d’autres extrêmes qui suggèrent qu’il y a énormément de spéculation dans le système, grâce aux océans de liquidités qui ont été déversées sur le marché et qui sont utilisées pour effectuer ces carry trades au lieu de donner un coup de fouet à l’économie réelle, à créer de la demande.

C’est quelque chose qui échappe à Janet Yellen. Elle pense qu’elle peut faire baisser le chômage en imprimant comme une folle. C’est absurde. Elle est pire que Greenspan et Bernanke réunis. Cela risque donc d’être très bon pour l’or, très mauvais pour les devises papiers et très négatif pour les obligations. À long terme, je pense que les actions peuvent également être utiles pour préserver sa richesse, mais dans ce cas vous devrez être prêt à perdre au moins 50 % avant de les voir repartir à la hausse.

Eric King : « vous attendez-vous à des surprises pour 2014 ? »

Felix Zulauf : « je pense que les investisseurs seront surpris de voir le yuan se déprécier bien plus que prévu, tout en réalisant que cette dévaluation est très mauvaise pour l’économie mondiale. (…)

La monnaie, c’est l’or, c’est la véritable monnaie. Il s’agit d’un actif qui n’a aucune contrepartie, auquel aucune dette n’est attachée. Il est utilisé en tant que monnaie d’échange depuis des milliers d’années et cela ne changera pas.

L’argent papier est différent. L’or a survécu à des tas de devises. Tôt ou tard, elles finissent par disparaître. Je ne sais pas quand les devises papier actuelles vont s’effondrer, mais elles finiront par se retrouver au tapis. C’est à ce moment-là que l’or remplira son rôle, à savoir préserver votre richesse quoi qu’il arrive. Rien n’est plus sûr pour le faire que l’or.

Lorsqu’une devise papier s’effondre, 2 scénarios sont possibles. Soit on assiste à un effondrement déflationniste et à une réforme monétaire. Soit on assiste à un effondrement inflationniste suivi aussi d’une réforme monétaire, via laquelle de gros pans de la dette sont effacés. Cette inflation signifie également l’évaporation d’une grande partie des actifs et de la richesse. C’est à ce moment-là qu’il sera crucial de posséder de l’or. »