Feuille de route de l’argent métal

0
1529
pièces d'argent métal

L’histoire a tendance à se répéter. Plus il y a de similarités avec une configuration passée, plus les chances de la voir se reproduire sont grandes. Les mouvements récents de l’argent métal peuvent sembler erratiques, mais d’un point de vue global ils ne font que reproduire étroitement ce que l’on a déjà vu par le passé. Et ce qui est intéressant, c’est de voir ce qui s’est produit lorsque nous avons connu une telle configuration.

Observons le graphe suivant :

analyse technique argent métal novembre 2016

Avant d’aborder les développements les plus récents, voici ce que nous avions écrit concernant la trajectoire attendue de l’argent métal, le 7 octobre dernier :

Nous pouvons voir que la comparaison entre le revers actuel et les revers précédents à moyen terme n’a pas d’implications bullish. Il ne s’agit pas d’une configuration qui a lieu souvent. Par conséquent, il est délicat de vérifier ce qui a tendance à se produire par la suite, lorsqu’une telle configuration se matérialise. Pour faire bref, l’argent a baissé en suivant ce type de scénarios, mais le plus important est que nous n’avons connu qu’un seul cas similaire après le plus haut de 50 $ : le plus haut de 2012 et le déclin de 2012-2013. En fait, nous avons déjà parlé des similarités de ces déclins à plusieurs reprises durant les derniers mois. Jusqu’à présent, l’analogie tient la route.

Le plus haut de fin 2012 et le plus haut de 2016 ont été suivis par des évolutions en dents de scie, puis par un déclin mineur auquel un rallye a fait suite, pour revenir au plus haut précédent. Une forte baisse a ensuite eu lieu dans ces 2 cas. Par le passé, l’argent n’était qu’à une petite correction de la grande glissade.

Quand et où l’argent a-t-il atteint son plus bas à la fin de l’année 2012, avant la dernière petite correction finale ? Après 14-16 semaines (selon la façon dont on définit le plus bas : clôture hebdomadaire ou prix quotidien), en dessous de la moyenne mobile à 50 semaines, avec un RSI d’environ 40.

Actuellement l’argent est dans sa 13e semaine de baisse, toujours au-dessus de sa moyenne mobile à 50 semaines, avec un RSI à 44. L’argent semble donc être près de son plus bas (la majorité de la baisse semblant être dernière nous), mais il n’y est peut-être pas encore tout à fait.

Nous avons écrit le texte ci-dessus après la clôture de l’argent métal à 17,37 dollars l’once. Ce fut en fait le plus bas final relevé du cours quotidien.

Que s’est-il passé ensuite ? La même configuration s’est reproduite. Comme à la fin de l’année 2012 et au début de l’année 2013, l’argent est reparti à la hausse. Étant donné que la même configuration continue de se reproduire, ce qui s’est passé auparavant s’apparente à une feuille de route très probable de ce qui nous attend.

Pour en revenir au début de l’année 2013, l’argent a atteint son plus haut lorsque :

  1. Il est passé au-dessus de sa moyenne mobile à 6 semaines.
  2. Il a corrigé un peu plus de la moitié de la baisse à court terme précédente (à l’époque il avait connu une correction de 61,8% ; en ce moment, l’argent connaît une correction de 50% du rallye (ou 61,8%, en fonction du moment choisi en tant que date de départ de la baisse). En utilisant le plus haut de septembre en tant que point de départ, on obtient un retracement de 50%.
  3. Le RSI est passé un peu au-dessus de 50.

Cette fois, nous avons déjà connu ces 3 signaux. Par conséquent, l’argent semble être prêt pour connaître sa prochaine phase, à savoir une énorme baisse.

Le grand trait caractéristique du déclin de l’argent métal de l’année 2013 est qu’il a connu très peu de rebonds (qui furent d’ailleurs insignifiants sur le long terme) jusqu’à la fin de la baisse, quelques mois plus tard. Ce pourrait être à nouveau le cas, mais pas nécessairement. Ces configurations à répétition sont de moins en moins fiables lorsqu’on se projette plus loin dans le temps. En revanche, plus la prédiction est proche dans le temps, plus la probabilité de la voir se matérialiser est grande.

Article de Przemyslaw Radomski, publié le 7 novembre 2016 sur SafeHaven.Com

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here