Gérald Celente : préparez-vous au contrôle des capitaux

Gérald Celente : préparez-vous au contrôle des capitaux

1

controle-des-capitauxAlors que JP Morgan et cie paient des amendes record en raison de toutes leurs activités frauduleuses, Gerald Celente explique pourquoi le contrôle des capitaux va bientôt débarquer en Europe et aux États-Unis. L’interview démarre alors qu’Eric King l’interroge sur ce premier sujet :

Gerald Celente : « c’est du jamais vu. Il s’agit d’une activité criminelle qui a ruiné la vie de millions de gens. Pourtant, aucune tête n’a été coupée. Il faut pourtant admettre que ces montants sont conséquents. Et même si les banques peuvent créer de l’argent, que leurs bénéfices sont bons, cela leur fait mal. C’est pourquoi je pense qu’il va y avoir de plus en plus de restrictions quant aux montants que les gens peuvent retirer, faire des virements, en bref jouir comme bon leur semble de leur argent en banque.

Lorsque la panique commencera, ce sera très difficile pour ceux qui ont leur argent en banque. Comment allez-vous en disposer si un contrôle strict des capitaux est mis en place. Les banques ne vous le donneront pas. Il suffit d’observer ce qui s’est passé à Chypre. Cela fait déjà passer avant, et cela arrivera encore.

Eric King : « Gerald, vous parlez de contrôle des capitaux. Que risque-t-il d’arriver selon vous ? »

Gerald Celente : « pour moi, Chypre fut le canari dans la mine. Ils ont tenté l’expérience sur un petit pays, pour voir ce qui allait se passer. De toute façon, ils pourraient utiliser une attaque sous faux drapeau, ou un événement réel majeur, pour fermer les banques et trouver un prétexte pour vous empêcher d’accéder à votre argent.

« Ne vous tracassez pas, vous y aurez accès lorsque tout rentrera dans l’ordre ». C’est le message que j’ai reçu de Fleet Bank après le 11 septembre, j’avais pas mal d’argent dans cette banque. Si on devait revivre un tel événement, et vu la fragilité de l’économie, on assisterait probablement à un « bank holiday ».

Si vous pensez qu’il s’agit de spéculations folles… Ils ont bouclé 100 miles carrés autour de Boston pour mettre la main sur un gaillard de 19 ans. Ils ont arrêté les trains entre New York et Boston. Alors, si quelque chose de majeur arrivait…

Sinon, au niveau mondial, HSBC affirme que la demande pour l’or aux manteaux en Asie alors que l’inflation augmente. Ce phénomène se poursuit, ce qui augmente la demande pour l’or. La seule raison pour laquelle il n’y a pas d’inflation aux États-Unis, c’est parce que le gouvernement la dissimule.