Gerald Celente : taux négatifs historiques, une aubaine pour l’or

Gerald Celente : taux négatifs historiques, une aubaine pour l’or

Gerald Celente

Article publié sur KWN le 2 mars 2015 :

« Nous vivons des moments historiques. Un phénomène unique a lieu, ignoré des médias. La semaine dernière pour la première fois de son histoire, l’Allemagne a vendu des obligations à 5 ans générant un rendement négatif. L’Allemagne n’est pas un cas particulier. Les nations de l’eurozone comme la France, la Belgique, la Finlande, Danemark, la Suisse, les Pays-Bas, la Suède et l’Autriche ont émis des obligations à taux négatif.

Cela signifie que les investisseurs, en contrepartie de l’indisponibilité de leur argent pendant plusieurs années, recevront une somme inférieure à celle payée.

Les obligations, l’illusion de la sécurité

La croyance que les obligations d’État offrent la sécurité alors que le futur économique est incertain est l’un des motifs qui poussent les investisseurs à accepter cette perte. Et tandis que les taux d’intérêt négatifs se multiplient dans le secteur bancaire (l’épargnant doit donc payer pour avoir des sous sur son compte) et que le concept de bail-in (renflouement interne) permet la saisie des dépôts qui sont supérieurs aux montants assurés, les taux obligataires négatifs seraient préférables au dépôt en banque.

De plus dans ce contexte déflationniste et de dévaluation des monnaies, les investisseurs estiment que l’achat d’obligations pourrait s’avérer rentable si la déflation est supérieure au taux d’intérêt négatif.

Lorsque j’ai prédit le début du marché haussier de l’or en 2001, je m’étais reposé en partie sur les faibles taux d’intérêt de l’époque, au plus bas depuis 46 ans, qui rendaient l’argent aisément accessible à tout un chacun et ouvraient la porte aux abus. Mon raisonnement était le suivant : plus l’argent facile allait inonder le marché, plus sa valeur allait baisser. Et plus on injectait d’argent dans les marchés actions et immobilier, plus les bulles allaient gonfler. En novembre 2007 j’avais réservé le nom de domaine ThePanicof08.com, anticipant l’éclatement des bulles. (…)

Aujourd’hui, quasi toute personne ouverte d’esprit et sans agenda caché connait l’état réel de l’économie et ce que cela signifie. Les dizaines de trillions de dollars, de yens, de yuans et d’euros fraîchement créés sans parler de toutes ces années de taux zéro ou négatifs, un événement sans précédent ont de nouveau créé des bulles spéculatives spectaculaires sur les marchés actions. Si on ajoute l’instabilité géopolitique et les incertitudes économiques, l’or est la plus sure des protections.

Le fameux argument des adversaires de l’or, « l’or ne génère pas de rendement », n’a aujourd’hui plus aucun sens alors que les taux négatifs se multiplient. Et tandis qu’il est sûr et certain que la valeur des obligations allemandes et des autres aura baissé dans 5 ans, les chances d’une hausse de l’or d’ici 5 ans sont beaucoup plus élevées qu’une baisse. »

  • rien

    D’ici 5 ans, il ne se mouille pas !