Greenspan : aucune autre monnaie, même le dollar, ne peut concurrencer l’or

Greenspan : aucune autre monnaie, même le dollar, ne peut concurrencer l’or

0
Alan Greenspan

Non, ce n’est pas le 1er avril, et Alan Greenspan, malgré son âge, a encore toute sa tête. Ces mots sont bien sortis de la bouche de l’ancien président de la Fed, qui avait passé le relais à Bernanke en 2006, dans le cadre d’un forum organisé par le CFR.

Le plus amusant, c’est que le passage détonnant qui contient cette phrase thermonucléaire a été tout simplement supprimé de la transcription officielle des débats par le Council of Foreign Relations, alors qu’il répondait à une question de Gillian Tett, l’auteur de l’Or des Fous.

Lorsqu’elle lui a demandé s’il pensait que l’or est un bon investissement, il a déclaré :

« Oui. N’oubliez pas de quoi il s’agit. L’or est une monnaie. Il s’agit toujours, toutes les preuves sont là, d’une monnaie de premier choix. Aucune monnaie papier, même le dollar, ne peut le concurrencer. »

Pour rappel, lorsque Ron Paul a demandé à Ben Bernanke s’il pensait que l’or était une monnaie, l’Hélicoptère lui avait répondu « non » après une longue pause. Et lorsque Paul lui demandait pourquoi diable les banques centrales en possèdent, il répondait… « par tradition, je suppose. » Ah la relique barbare…