Hélicoptères monétaires : les tensions entre la BCE et l’Allemagne toujours plus...

Hélicoptères monétaires : les tensions entre la BCE et l’Allemagne toujours plus grandes

1

Article de Reuters, publié le 11 avril 2016 :

« Un mois après le débat polémique portant sur les limites des injections monétaires de la BCE dans une zone euro moribonde, la Banque Centrale Européenne tente d’apaiser ses relations avec l’Allemagne après avoir encaissé des critiques particulièrement dures en provenance de Berlin.

En fin de semaine dernière, le ministre des Finances allemand Wolfgang Schaeuble a notamment remis sur le dos des politiques d’argent bon marché de la BCE la montée en puissance du parti entier migration de droite Afd (alternative pour l’Allemagne).

Les discussions devraient se poursuivre lorsque le président de la BCE Mario Draghi rencontrera Wolfgang Schaeuble cette semaine à Washington durant la réunion printanière du FMI, qui rassemble banquiers centraux et ministres du monde entier.

Une vague de protestations s’est élevée dans une Allemagne économe après que Draghi ait qualifié de « très intéressante » l’idée des hélicoptères monétaires, soit le versement direct d’argent la population.

Mais en fin de semaine dernière, des figures importantes de la BCE, dont son chef économiste et son vice-président, ont fait marche arrière en affirmant que l’idée n’était pas à l’ordre du jour. Cependant, les dégâts ont déjà été occasionnés.

« Les politiques de la BCE sont déjà très impopulaires en Allemagne. Les hélicoptères monétaires ont donc été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, » a déclaré Joerg Kramer, économiste de la Commerzbank à Francfort. « Les gens estiment que cette idée est dangereuse. »

Les analystes allemands estiment que l’idée même de renforcer des politiques monétaires déjà accommodantes font déjà grimper les prix immobiliers dans le pays. Ils craignent également l’affaiblissement d’un euro qui serait distribué « gratuitement » via la planche à billets.

« Nous avons ressenti la majorité de l’impact du QE l’année dernière, les effets à venir seront très limités, » a déclaré Lars Feld, l’un des sages qui conseillent le gouvernement allemand sur les matières économiques.

« Des taux d’intérêt plus élevés seraient désormais positifs pour les bénéfices des banques et des assureurs. Ils pourraient mettre un terme aux bulles dans l’immobilier, comme celle qui existe en Allemagne. »

Dimanche, toute une série de politiciens allemands ont critiqué la posture de la BCE, un ministre accusant les taux d’intérêt de créer des trous dans les caisses de retraite alors que des rumeurs d’action pénale contre les hélicoptères monétaires circulaient.

Cet épisode marque un nouveau creux dans les relations difficiles entre le chef italien de la BCE et la nation la plus importante de la zone euro, que Draghi accuse de dire « non à tout ». Cependant, les hélicoptères monétaires ont également irrité certains gouverneurs de banques centrales de la zone euro, d’après une personne bien informée. (…)

« La critique allemande est justifiée mais quelque peu malhonnête, » a déclaré Kraemer. « Schaeuble ne pourrait pas équilibrer son budget sans ces politiques de la BCE, » a-t-il déclaré.