HSBC : l’or explosera en cas de Brexit

HSBC : l’or explosera en cas de Brexit

2

Après l’assassinat tragique de la députée travailliste Jo Cox, le camp du Brexit est plus que jamais diabolisé. En gros, si vous n’êtes pas en faveur de l’Union européenne vous êtes un extrémiste potentiellement violent, voire vous cautionnez cet acte abject du fait d’un déséquilibré. Quoi qu’il en soit, cette énième manœuvre politicienne n’enterre pas pour autant les chances du « Leave » de l’emporter. Et si la Grande-Bretagne devait sortir de l’Union, l’or pourrait grimper de près de 10 % en très peu de temps, d’après cet article du Business Insider qui cite HSBC :

« Le cours de l’or a toutes les chances d’exploser si les Britanniques votent afin de quitter l’Union européenne, lorsqu’ils iront aux urnes ce jeudi, pour grimper jusqu’à 10 % en très peu de temps. L’or est perçu en tant que valeur refuge. Il n’offre pas de rendement comme une obligation ou un dividende comme une action. Par contre, il est doté d’une valeur intrinsèque à laquelle vous pouvez vous raccrocher.

C’est pour cette raison que l’analyste en chef « métaux précieux » de HSBC James Steel et son équipe pensent que le métal jaune va décoller si le référendum entérine le départ du Royaume-Uni de l’UE, lorsque la tourmente sur les marchés sera son paroxysme. HSBC a écrit :

« Un vote en faveur de la sortie pourrait entraîner une hausse de l’or jusqu’à 10 % ou 1400 $ l’once, à notre avis. La hausse pourrait être encore plus prononcée si des craintes plus larges concernant la direction future de l’UE devaient émerger après le vote. L’or pourrait également profiter de la réticence des investisseurs à s’exposer à la livre ou même à l’euro. 

En tant que valeur refuge, l’or va probablement grimper en cas de sortie de la Grande-Bretagne. Nous anticipons une demande conséquente en cas d’un tel évènement pour une raison toute simple : les incertitudes engendrées par une sortie en règle entraîneraient probablement des achats d’or suffisants pour faire grimper les prix. (…) »

Si Steel et son équipe estiment que l’or décollera en cas de Brexit, on ne devrait pas nécessairement assister à l’effet inverse en cas de victoire du statu quo :

« Nous pensons que l’or est bien positionné pour résister à toute répercussion d’un vote en faveur du maintien dans l’Union. Comme mis en avant par l’équipe Devises, shorter la livre peut-être un moyen de se protéger en cas de victoire du départ, même si la livre pourrait grimper fortement si le référendum confirmait la présence de la Grande-Bretagne dans l’Union européenne. Ce ne serait pas le cas pour l’or, à notre avis. (…) Si le Brexit devrait engendrer une hausse du cours de l’or, le contraire ne devrait pas entraîner une baisse. Celle-ci devrait être limitée à 5 %, ou 1220 $ l’once, vu que d’autres facteurs positifs sont susceptibles de soutenir le cours. »

L’or a déjà connu de gros gains durant cette année 2016 alors qu’une grande volatilité a régné sur les marchés et que les mauvais augures s’accumulent en ce qui concerne l’économie mondiale. Le métal jaune a grimpé de 20 % depuis le début de l’année, faisant de lui l’un des actifs les plus profitables en 2016. »

  • rien

    Il a grimpé de 20 pour 100 mais tout cela est un peu du mensonge si vous ne précisez pas qu’il était tombé très bas !

  • rien

    IL N A NULLEMENT EXPLOSE… UNE PETITE HAUSSE PRESQUE ANECDOTIQUE…VITE CORRIGÉE…