James Rickards : l’or devrait valoir actuellement entre 7000 et 8000 dollars

James Rickards : l’or devrait valoir actuellement entre 7000 et 8000 dollars

0

Ce genre de titre pourrait paraître sensationnaliste…  comment un actif, quel qu’il soit, pourrait être autant sous-évalué ? Pourtant, c’est le chiffre que l’on obtient lorsque l’on divise la masse monétaire avec l’or disponible aux 4 coins du monde. Dans cet article, James Rickards vous explique comment vous pouvez mettre en place votre propre standard or (source).

James-Rickard-Or-Chine

« Il n’existe pas une seule banque centrale au monde qui souhaite un retour au standard or. Mais là n’est pas la question, qui est plutôt de savoir si elles y seront contraintes un jour.

J’ai discuté avec quelques présidents de banques centrales. Lorsque vous leur posez la question : ‘ y a-t-il une limite théorique au bilan de la Fed’, ils répondent que non. Ils vous expliquent qu’il y a des raisons monétaires pour l’augmenter ou le réduire, mais qu’il n’existe aucune limite quant à la masse monétaire qui peut être créée.

C’est totalement faux. C’est pourtant ce qu’ils disent, ce qu’ils pensent et ils agissent donc en conséquence. Mais au plus profond d’eux, certaines personnes à la Fed savent que c’est faux.

Je réponds toujours aux gens qui disent que nous ne sommes plus dans un standard or que, d’une certaine manière, ils peuvent en dépendre de façon personnelle. Pour ce faire, il suffit d’acheter de l’or. Autrement dit, si vous pensez que la valeur de l’argent papier est en danger, que la confiance dans celui-ci pourrait être perdue, vous pouvez vous protéger en achetant de l’or et rien ne pourra vous empêcher de le faire.

On entend alors souvent l’argument : ‘pourquoi acheter de l’or ? Ils le confisqueront comme l’a fait Roosevelt en 1933.’

Je pense que c’est très peu probable.

En 1933, les États-Unis étaient englués depuis 4 années dans la Grande Dépression, Roosevelt venait de prendre le pouvoir. Les gens parlent des 100 premiers jours, mais il a fermé les banques juste après sa prestation de serment. Ce n’est que quelques semaines plus tard qu’il a confisqué l’or.

Il n’a pas envoyé Eliot Ness faire du porte-à-porte pour confisquer l’or des particuliers. Ce qui les intéressait, ce sont ceux qui détenaient des lingots de 400 onces dans les coffres des banques. Ce fut très facile de les obtenir, vu que les banques étaient fermées. Mais aujourd’hui, cet or est beaucoup plus dispersé.

Si le gouvernement tentait aujourd’hui de confisqué le métal jaune, de nombreuses formes de résistance se mettraient en place. Il le sait. Le gouvernement ne prendrait donc probablement pas une telle mesure, car elle serait difficilement applicable, tout en ayant le potentiel d’engendrer différentes formes de désobéissance civile ou de troubles.

Vous pouvez donc avoir votre propre standard or en achetant du métal. Je vous recommande de le faire : entre 10 et 20 % de vos investissements, le second chiffre étant un chiffre agressif. Comparé à ce que les gens en possèdent aujourd’hui, c’est beaucoup. La plupart des gens ne possèdent pas d’or, tandis que les institutions d’investissement en possèdent environ 1,5 %. 10 % c’est déjà beaucoup : ces institutions seraient dans l’incapacité de passer à 3 %, car l’offre ne serait pas suffisante. (…)

Si certains scénarios se matérialisent, on va voir le cours de l’or augmenter… énormément. Le cours pourrait exploser en un laps de temps très court. Nous n’assisterons pas à une hausse de 10 % pendant 7 années consécutives pour arriver à un cours doublé au terme de ces 7 ans. Les mouvements seront violents, il y aura beaucoup de volatilité. Cela pourrait arriver en 3 mois, 6 mois maximum.

Lorsque cela arrivera, il y aura 2 Amériques. Celle qui n’est pas préparée. Les économies sous forme papier (liquide, assurance vie, etc.) seront lessivées par l’inflation. N’oubliez pas que l’or qui grimpe, cela signifie en fait que les monnaies papier s’effondrent.

Si on place un thermomètre sous le bras d’un patient, on ne peut pas lui reprocher d’afficher 40 °, il ne fait qu’informer sur la situation de santé du patient. Similairement, le cours de l’or n’est pas un objet économique ou un but en soi : il s’agit d’un signal. (…)

Lorsqu’on met l’or et les monnaies papier côte à côte, on obtient un cours de 7000 à 8000 $ l’once. Il ne s’agit pas d’une estimation fantaisiste, d’un calcul provocateur. Il s’agit d’arithmétique. C’est ce que l’on obtient lorsqu’on divise la masse monétaire par l’or disponible.

Les gens vont devoir prendre en compte ce fait. C’est ce que font les Chinois. Soit ce sont des crétins finis, soit vous devriez les imiter.

Cela dit, si les gens décident de fuir l’argent papier (ce qui est tout à fait possible) et que l’on assiste à une hyperinflation massive (ce qui est tout à fait possible), ils seront peut-être forcés de retourner au standard or.

Je vous suggère d’acheter de l’or au niveau actuel, environ 1300 $ l’once, et de surfer sur la vague qui nous mènera à un cours bien plus élevé (4 à 5000 $ l’once), puis d’évaluer la situation. Il vous faudra être agile et être capable de vous adapter en fonction des derniers développements. »