James Turk : l’argent va surprendre en 2016

James Turk : l’argent va surprendre en 2016

1
ratio or-argent sur 50 ans

Interview de James Turk par KWN, publiée le 18 avril 2016 :

« Depuis notre dernier entretien, des développements importants ont eu lieu sur les marchés des métaux précieux. L’argent a enfin fini, seul, par montrer une certaine vigueur, il commence à surperformer l’or. Cette surperformance est visible à travers le ratio or-argent.

Lorsque l’or a atteint un plus bas en décembre, le ratio or-argent s’élevait à 75. Il fallait donc 75 onces d’argent pour acheter une once d’or. Ensuite, vers la fin décembre et en janvier, l’or a commencé à grimper, bien plus rapidement que l’argent. Résultat des courses, le ratio or-argent a dépassé les 80 (voir le graphique du ratio or argent sur 50 ans ci-dessus).

Le ratio n’a cessé de grimper pour atteindre 84 le 1er mars alors même que l’or continuait de grimper, ce qui est très inhabituel.

Traditionnellement, c’est l’argent qui mène la danse au début de tout marché haussier des MP. On aurait dû donc voir le ratio baisser. Mais cela n’a pas eu lieu, raison pour laquelle je me posais des questions à l’époque, même si le ratio atteignait un seuil de résistance à long terme.

Nous avions parlé de ce niveau crucial de 80 le 29 février dernier. Il s’agit donc d’une bonne nouvelle : non seulement le ratio a tenu le seuil de 80, mais pendant une bonne période. De plus, le ratio or-argent est en train de baisser, comme ce devrait être le cas.

La raison pour laquelle ce ratio baisse durant les marchés haussiers des métaux précieux réside dans le fait que le marché de l’argent est plus petit que celui de l’or. Ce qui signifie que l’argent investi fraîchement sur le marché de l’argent a plus d’impact sur celui-ci par rapport aux mêmes sommes investies sur le marché de l’or. Ce facteur explique la volatilité supérieure de l’argent sur le métal jaune.

Nous fûmes témoins de cette volatilité en 2011. Après que le ratio or-argent soit tombé à 32 en avril, il avait ensuite grimpé à 57 en décembre de la même année.

L’argent va surprendre en 2016

Donc pour conclure, comme je l’avais dit en février, je suis bien plus bullish pour l’argent que pour l’or. Plus important encore, la tendance à la baisse du ratio or-argent que j’attendais est enfin en train de se développer. Je suis donc de plus en plus convaincu que l’argent va surprendre en 2016, pour atteindre des niveaux qui étonneront même ses plus fervents supporters. »