James Turk : ça roule pour l’or en 2014

James Turk : ça roule pour l’or en 2014

0

Backwardation de l’or, crise du yen, crise gouvernementale en Italie, abandon de souveraineté de l’Allemagne au bénéfice de la BCE, etc. James Turk décrit sur KWN le contexte extrêmement positif pour les métaux précieux, qui nous a permis d’assister à la hausse spectaculaire de l’or depuis le début de l’année.

James Turk Argent

L’or s’est enfin affranchi des 1250 $ l’once. Nous avons obtenu dans la foulée la hausse attendue. Ils ont tenté de défendre le plus longtemps possible la barre des 1275 $, mais ils ont dû capituler, les forces centrifuges étant trop puissante que pour être contenues.

Résultats des courses, nous assistons maintenant à la retraite habituelle des planificateurs centraux, lorsqu’ils constatent qu’ils ne font pas le poids. Les ennemis de l’or, les banques centrales assistées de leur bras droit, les banques de lingots qui agissent en tant qu’agent pour eux sur les marchés, doivent baisser pavillon et laisser l’or grimper. Désormais, la question est de savoir quand ils vont à nouveau entrer en action pour limiter la hausse de l’or.

DMA 200 de l’or : palier franchi

La logique voudrait qu’ils interviennent à 1350 $, mais il est possible qu’ils le fassent plus tôt, à 1300 $. Les multiples de la centaine sont souvent des points clés, notamment pour les traders à court terme, qui engrangent des profits à ces niveaux. Le DMA à 200 jours (moyenne mobile, dans ce cas le cours moyen de l’or sur 200 jours), un paramètre très important de l’or, est actuellement à 1304 $. Il s’agit donc d’une barrière technique très importante (note or argent : qui a cependant été franchie le lendemain de l’interview).

Cependant, avec le long week-end qui inclut un jour férié qui arrive aux États-Unis, je m’attends à beaucoup de couvertures des positions shorts. Ceux qui jouaient le métal jaune à la baisse doivent bien transpirer en ce moment, vu la hausse de ces dernières semaines et la capitulation des 1250 $. Enfin, 2014 est jusqu’à présent fantastique pour l’or, avec une hausse de presque 100 $ depuis le début de l’année.