James Turk : ce rebond de l’or est rassurant

James Turk : ce rebond de l’or est rassurant

0

james-turk-or-2014Alors que l’or et l’argent soufflent un peu après avoir flirté avec leurs plus bas de juin, James Turk y voit un signe positif. Ce qu’il a expliqué dans sa dernière interview sur KWN :

James Turk : « ce rebond de l’or et de l’argent est rassurant. Tout marché haussier doit démarrer de quelque part. Ce mouvement semble indiquer qu’on avait bien atteint un plus bas en juin dernier. Depuis le début du déclin des métaux précieux en 2011, juin fut la limite.

Désormais, 5 mois plus tard, nous tenons le seuil, ce qui est remarquable vu tout ce qui est fait pour nuire à l’or. Mais je crois dur comme fer que tôt ou tard, la réalité des fondamentaux redictera sa loi sur les marchés. On peut manipuler la réalité pendant un certain temps, mais cela ne peut pas durer éternellement. Tôt ou tard, la logique de l’offre et de la demande reprend ses droits, cette dynamique est trop forte pour être contrôlée ad vitam aeternam.

Cette logique est à l’oeuvre en Inde. Le gouvernement fait tout pour empêcher la population d’acheter de l’or. Qu’ont fait les Indiens dans un premier temps ? Acheter de l’argent. Mais ensuite, il s’est mis en place tout un système afin d’offrir au marché ce qu’il demande. La rareté de l’or en Inde a fait exploser les primes, ce qui rend ce commerce extrêmement lucratif. Le gouvernement n’a fait que pousser sa population à opérer dans l’illégalité.

Lorsque je vivais à Abou Dhabi dans les années 80, le gouvernement indien avait pris des mesures similaires. J’avais pu assister à la mise en place de ces filières à partir du Golfe afin de fournir l’Inde. Il se passe exactement la même chose en ce moment, il a fallu quelques mois pour que les filières s’organisent. Les Indiens veulent se protéger de la gestion désastreuse de la roupie par leur gouvernement.

La réalité est la suivante : la Chine ne cesse de battre ses records d’importation d’or, tandis que les Indiens continuent d’accumuler le métal jaune, même si cela se fait de façon souterraine. La pénurie refait surface, et même si la backwardation n’est pas encore de retour, on a vu les taux GOFO baisser ces derniers jours. Ils perdent à nouveau le contrôle de la situation, le marché reprend ses droits : le cours remonte donc.

Désormais, à moins d’un revirement de la situation, plus le temps passe, plus les gens vont reprendre le train des métaux précieux. Vu la dévaluation des monnaies majeures du monde entier, des risques de confiscation de l’épargne et autres, l’or et l’argent ne peuvent que continuer à grimper. De combien ? Pour 2014, je m’attends à voir l’or dépasser les 2000 dollars l’once. Il serait temps… »