James Turk sur la Grèce, la baisse de l’or et la hausse...

James Turk sur la Grèce, la baisse de l’or et la hausse des années 70

0

Dans l’attente de la réunion de la Fed ce mercredi, James Turk a commenté sur KWN les élections en Grèce, la baisse de l’or qui a suivi dans la foulée, ainsi que les points communs entre le marché haussier des années 70 et d’aujourd’hui :

« Nous ne devrions pas être trop surpris par un début de semaine sous le signe d’une pression baissière pour l’or et l’argent. Les résultats des élections en Grèce sont connus : une certaine pression est apparue, découlant du mécanisme « d’achat de la rumeur et de la vente de la nouvelle ».

Il y a également les options de février qui expirent demain (lire aujourd’hui), tandis que les options OTC expireront plus tard cette semaine. De plus, il y a la réunion de la Fed qui démarre ce mardi, une réunion de 2 jours qui se clôturera par un communiqué de la Fed mercredi après-midi.

Par le passé, tous ces événements ont habituellement engendré une baisse des métaux précieux, lorsque les banques centrales et les bears s’allient pour faire baisser l’or et l’argent. Et vu qu’ils ont augmenté de respectivement 160 et 3,5 dollars depuis leur plus bas de novembre, certains traders ont peut-être choisi cette semaine en tant qu’opportunité pour prendre leurs profits avant l’expiration des options, ou en cas d’annonce surprise de la Fed.

Cependant, outre l’actualité, je voudrais me concentrer sur la situation d’ensemble afin que les lecteurs ne perdent pas de vue le potentiel des métaux précieux. Beaucoup de gens sont trop jeunes pour se souvenir du marché haussier des années 70, ou y avoir participé. C’est pourquoi je vous propose le graphique ci-dessus.

Entre la fin des années 60 et janvier 1980, l’or a explosé de 35 à 850 $. La ligne verte met en évidence la tendance haussière de l’époque, mais vous remarquerez que le mouvement s’est fait en 2 phases haussières, mis en évidence par les 2 ovales rouges.

Le pic de la première phase haussière a eu lieu en 1974 à 200 $, après quoi une correction de 2 ans et demi a eu lieu, qui ramena le métal jaune à 100 $. Ensuite, à partir d’août 1976, il reprit un mouvement aussi spectaculaire sur plusieurs années. Durant cette période, il n’a plus reculé, sans subir de correction.

Cette hausse a été provoquée par la création monétaire de la Fed. Bien sûr, elle avait commencé dès les années 60 lorsque le président Johnson explosa le budget fédéral avec ses dépenses inconsidérées, pour la guerre du Vietnam et les programmes sociaux. Je pense que le parallèle est intéressant avec la période d’aujourd’hui.

Il y a également eu beaucoup de création monétaire durant ces dernières années, l’or a ensuite grimpé comme jusqu’en 1974. Nous avons désormais eu la correction, comme dans les années 70.

La question est donc de savoir maintenant si nous allons vivre un remake de la seconde hausse de cette période. Je pense que oui. (…) Bien sûr, les circonstances d’aujourd’hui ne sont pas identiques à celles des années 70. Mais le moteur derrière la croissance de l’or d’aujourd’hui est le même que dans les années 70 : la création monétaire des banques centrales. (…) »