Jim Sinclair : les banksters veulent désormais la hausse du cours de...

Jim Sinclair : les banksters veulent désormais la hausse du cours de l’or

0

jim-sinclair-banquesAprès avoir joué la baisse, les banques de lingots se positionnent désormais pour une hausse d’après Jim Sinclair. Voici l’alerte qu’il a publiée le 23 août 2013 sur son site :

« Chère famille,

Les manipulations du cours de l’or sont désormais favorables à la hausse du prix.

1. Après une longue attente, nous venons de démarrer la première phase d’un marché haussier qui aura lieu en 2 temps. Cette première phase va mener au cours de 1650 dollars l’once, ce bon vieux palier.

2. Durant cette première phase, les bonnes actions minières vont en profiter ; la qualité de celles-ci allant déterminé les gains.

3. Certaines minières juniors vont devenir majors.

4. Les grosses sociétés minières qui étaient mal gérées vont remettre de l’ordre dans leurs affaires, comme elles auraient dû le faire lorsque l’or a passé la barre des 529,4 dollars. Leur redressement sera spectaculaire.

5. Le mouvement qui a démarré sur le marché de l’or, ce que j’appelle le premier mouvement vers une valorisation complète, est un événement à long terme qui ne pourra être évalué en termes quotidiens, hebdomadaires ou mensuels.

6. Cette ascension du cours, que j’ai longtemps prédite, sera l’événement qui rapportera le plus d’argent à la plus petite minorité dans un laps de temps très court.

7. L’argent a retrouvé sa confiance. 50 $ l’once est un niveau d’ores et déjà acquis.

8. La raison pour laquelle les installations de stockage des métaux précieux des banksters majeurs sont en vente est l’un des motifs les plus forts pour prouver que l’or va crever son plafond. Elles ne sont pas en vente parce que les affaires ne tournent pas. L’objectif de posséder une telle capacité de stockage consistait à créer une position short synthétique et légale en stockant du physique tout en échangeant sur le COMEX et le marché OTC des produits dérivés de l’or afin de faire croire qu’elles couvraient leurs obligations.

Ce petit jeu n’était pas très risqué tant que le marché de l’or papier dictait à 100 % le cours du métal jaune. Elles pouvait facilement encaisser une perte de 1000 $ sur le short et transformer cette perte au profit via le spread trading, en utilisant leurs entrepôts en tant que réputation plausible de leur manipulation. Les Banksters, qui représentent désormais la majorité des positions long, ne veulent plus jouer ce petit jeu. La manipulation favorise donc désormais la hausse du cours de l’or.

9. Maintenant, les banksters sont dans votre camp, comme vous pouvez vous en rendre compte dans la presse.

10. Durant cette phase, l’or va battre son record ; dans la phase suivante, il poursuivra son irrésistible ascension. »

Jim Sinclair