Jim Sinclair : Le système bancaire américain aurait pu exploser ce mardi

Jim Sinclair : Le système bancaire américain aurait pu exploser ce mardi

0

Jim Sinclair Banques Dérivés CFTCLa prochaine crise financière en Amérique du Nord sera un pur produit de la FASB, les gardiens du temple de l’audit, qui permettent aux banques d’évaluer leurs produits dérivés OTC à la valeur que la banque désire leur donner.

Bientôt, les dépôts des banques occidentales pourraient disparaître dans ce trou noir. Washington a manœuvré de façon à contourner la CFTC, qui voulait imposer une évaluation en fonction de leur valeur réelle. Si les banques avaient dû évaluer leurs produits dérivés à leur véritable valeur, nous aurions eu une panique bancaire dès le mardi qui suit le Memorial Day (aujourd’hui). Les USA sont passés à un cheveu d’une nouvelle crise bancaire. La prochaine fois, cela risque d’être encore plus juste.

Sans le trafic légal de leur bilan, toutes les banques seraient en faillite selon Jim Sinclair

Si les banques devaient enregistrer leurs pertes réelles sur ses dérivés, qui figurent aujourd’hui dans leur bilan de façon surévaluée, l’intégralité de leur capital pourrait se volatiliser, ce qui signifie que les déposants seraient en grand danger. Ce qui sépare l’intégralité des banques occidentales de celle de Chypre, c’est cette évaluation honnête des dérivés que les banques ont dans leur bilan. Il s’agit non seulement du Ponzi ultime du siècle, mais de toute l’histoire de la finance. La valeur notionnelle réelle des dérivés OTC en cours n’est pas de 700 trillions, mais de plus d’un quadrillion. C’est ce chiffre qui a été rapporté par le BIS lui-même (Bank for International Settlements, un organisme de coopération entre les différentes banques centrales du monde), avant qu’ils ne réduisent ce chiffre à 700 trillions en adoptant un nouveau mode d’évaluation de « valeur à maturité », autant dire une véritable farce.

Nous, l’entièreté du secteur financier occidental, attendons la banqueroute généralisée. Si les règles comptables de la CFTC avaient été implémentées, sans l’annulation de la FASB, les USA auraient dû démarrer une grande opération de renflouement de son système financier dès ce mardi. Ce sera l’objet de ma présence à Londres la semaine prochaine ; je me serais bien passé de me rendre dans cette ville que j’ai déjà dû visiter 100 fois.

Jim Sinclair (source : http://www.jsmineset.com)

Jim Sinclair est un spécialiste des métaux précieux et des devises depuis plus de 40 ans.