John Crudele sur la croissance américaine au premier trimestre 2015

John Crudele sur la croissance américaine au premier trimestre 2015

0

John Crudele n’est pas le journaliste économique américain le plus connu mais probablement l’un des plus honnêtes des médias mainstream. La plume du New York Post en plus d’avoir les yeux bien en face des trous assène ses vérités avec une pointe d’humour que ne renierait pas ZeroHedge… Jugez plutôt son dernier article sur la croissance américaine :

La Fed Vs le Département du Commerce

Demain sera une journée passionnante car le département du commerce va annoncer à combien il évalue la mauvaise performance de l’économie américaine durant les 3 premiers mois de 2015. Pourquoi est-ce passionnant ? Parce que de nombreux quidams très bien payés vont réaliser à quel point ils se sont plantés dans leurs prédictions.

La Fed d’Atlanta a déjà calculé que le PIB annualisé du premier trimestre sera de 0,1 %. Simplement dit, cela signifie que la croissance économique fut quasiment imperceptible à + 0,025 % durant le premier trimestre 2015. Permettez-moi d’utiliser une image encore plus parlante : si John n’avait pas acheté 2 paquets de chewing-gums à Peoria, nous aurions connu une récession.

Ce sera passionnant si le département du commerce parvient à bidouiller un chiffre qui sera substantiellement différent de celui de la Fed d’Atlanta, qui depuis peu nous tient informés à la semaine de la croissance du PIB.

Son modèle de calcul s’appelle GDPNow (note : et non NowGDP). La question est de savoir si le département du commerce va jouer sur l’inflation pour augmenter la croissance enregistrée. À combien devra s’élever la divergence entre le chiffre de la Fed d’Atlanta et du département du commerce (avec à sa tête un responsable nommé par les politiques) pour que celui-ci perde toute crédibilité ? Va-t-il publier un chiffre plus élevé pour faire plaisir à Wall Street ?

Car Wall Street doit être ajouté à l’équation, vu que ses économistes évaluent la croissance à un chiffre bien plus élevé que celui de GDPNow : 2,1 % annualisés durant le premier trimestre,  (….) contre 0,1 % pour la Fed d’Atlanta. Wells Fargo est la grosse banque qui a émis la prévision la moins optimiste. Mais à 1,1 %, on est encore loin de celle de la Fed d’Atlanta. »