John Embry sur les derniers chiffres de l’emploi américain et l’argent métal

John Embry sur les derniers chiffres de l’emploi américain et l’argent métal

0
lingots d'argent

Interview de John Embry de KWN (5 avril 2016) :

« Les derniers chiffres de l’emploi américain sont un embarras pour leurs auteurs. Toute personne ayant examiné les statistiques des ventes de détail et l’activité dans le secteur de la restauration a du mal à percevoir un regain d’activité dans ces secteurs. Et pourtant, on nous affirme avoir enregistré de nombreuses créations d’emplois.

Et si on ajoute à cela les pertes reconnues de 29.000 emplois dans l’industrie et le nombre totalement factice d’emplois créés par le modèle des créations et disparitions d’entreprises, parler de 215.000 créations d’emplois est tout simplement idiot.

Cela n’a pas empêché les manipulateurs du marché de monter à nouveau au cric le Dow Jones tandis que l’or et l’argent étaient massacrés (ce vendredi). A un moment donné, l’argent était même en baisse de 60 centimes, soit de 4 %, au COMEX.

L’argent métal est l’actif le meilleur marché de la planète

Je pense que l’argent métal est actuellement l’actif le meilleur marché de la planète, le massacrer à l’occasion de la publication de chiffres de l’emploi bidons n’a donc aucun sens. Je pense qu’ils deviennent très nerveux par rapport à ce qui se passe en coulisse.

Comme vous le savez, cela fait des années que je dénonce vivement la manipulation des métaux précieux. Avec un associé, nous avons rédigé il y a plus de 10 ans un papier long de 60 pages sur le sujet. Après l’avoir relu récemment, je ne modifierais aucune allégation.

En fait, si j’avais l’énergie de le mettre à jour, il pourrait désormais excéder la longueur de l’épique « Guerre et Paix » de Tolstoï. J’ai dès lors été fasciné lorsqu’un agent bien connu du gouvernement a déclaré récemment (note : il s’agit de Jim Rickards) :

«  J’ai parlé avec un Docteur en statistiques qui travaille pour l’un des plus gros hedge funds du monde. Je ne peux pas mentionner son nom mais il s’agit d’une société bien connue. Il a analysé les cours d’ouverture et de fermeture du COMEX sur 10 ans. Il a été abasourdi par les résultats. Il a dit : il s’agit du cas de manipulation le plus flagrant que j’aie jamais vu. Si, sur l’open market, vous aviez acheté après la fermeture et vendu juste avant l’ouverture, chaque jour, vous auriez enregistré un profit. Statistiquement, c’est impossible à moins que le marché soit manipulé. »

Ce commentaire me conforte donc. J’ai été aussi frappé par la réponse très intéressante de Bill Dudley (qui fut président de la Fed de New York pendant 6 ans) face à une question posée, à l’occasion d’un débat public, lui demandant si la Fed ou le gouvernement américain avait réalisé des swaps d’or ou vendu du métal sur le marché physique durant les 20 dernières années. Il a répondu : « je ne répondrai pas à cette question ».

Je dois admettre que je l’admire pour avoir botté en touche au lieu de mentir ouvertement. En raison de tout ceci, je pense donc que nous nous rapprochons d’une explosion majeure de l’or et de l’argent. Pour en revenir à cet agent du gouvernement (Rickards), il est encourageant d’entendre qu’il dit qu’à la prochaine réinitialisation du système monétaire, proche, le cours de l’or serait de minimum 10.000 $ et pourrait grimper jusqu’à 50.000 $.

Les Chinois et les Russes le savent, c’est pourquoi ils achètent de l’or à tour de bras. Je ne peux que conseiller à vos lecteurs et à vos auditeurs de faire la même chose. À court terme, le prix est immatériel. L’important est d’acquérir un maximum d’or et d’argent physique tant qu’ils sont encore disponibles. »