John Embry : « rien de fondamental pour expliquer la chute du...

John Embry : « rien de fondamental pour expliquer la chute du cours »

0

John-Embry-Or-ArgentJohn Embry : « ce qui se passe en ce moment avec l’or et l’argent est grotesque. Le cours a chuté d’environ 600 $ depuis son pic d’août 2011. Mais si on regarde ce qui s’est passé depuis, il n’y a rien de fondamental qui justifie une baisse du cours, et encore moins de 600 $.

Il s’agit d’une magnifique manœuvre orchestrée par les banques de lingots, les gouvernements occidentaux et leurs banques centrales. Ils sont parvenus à détruire le moral de ceux qui ont de l’or mais qui ne comprennent pas très bien le marché.

Lorsque l’or a atteint son pic, on nous parlait de bulle. C’était ridicule, parce que si on regarde la rentabilité des mines à cette époque, elle était bonne, sans plus. En cas de bulles, les mines auraient gagné des fortunes, ce qui ne fut pas le cas.

Alors que l’or est aujourd’hui (25 juin) à 1285 $, que tout le monde est bearish, les minières se font massacrer. Si cela continue, certaines devront fermer leurs portes. De grosses sociétés enregistrent de grosses pertes, de l’ordre de milliards de dollars. Barrick a dû licencier à la pelle. Tout ceci n’est pas durable.

Je pense donc que les gens ne devraient pas paniquer et acheter, parce qu’aujourd’hui, l’or, l’argent et les actions minières sont incroyablement bon marché.

John Embry : les assouplissements monétaires ne seront jamais stoppés

John Embry a également ajouté : « ce qui est évident, et cela ne date pas d’hier, c’est que les assouplissements monétaires ont lieu non-stop quasi partout. Ils continuent avec leur propagande, « on pourrait diminuer ou arrêter »… Alors qu’ils ne le peuvent pas.

Les exemples sont de plus en plus nombreux. Le 25 juin, la bourse chinoise était sur le point d’exploser. La banque centrale a donc dû faire une sortie pour dire qu’elle fournirait les liquidités nécessaires pour éviter la catastrophe.

Si on se tourne vers le Japon, l’expérience japonaise est une vaste blague. Leur dette totale est de 250 % du PIB, alors que la population du pays est vieillissante et que la courbe démographique descend. Ils veulent faire tourner la planche à billets pour sortir de la déflation, mais cela ne marchera pas. Cela va mener à la destruction totale de la société japonaise.

En Europe, je vois que l’Italie est à nouveau dans de sales draps. Ce n’est pas une surprise, car c’est toute la périphérie qui est mal embarquée. Ils font semblant de chercher des solutions, alors que ce qu’ils font, c’est gagner du temps. Il n’y a aucune solution (non douloureuse) à la situation.

Enfin, aux États-Unis, le pilier du monde occidental, on nous abreuve de propagande disant que tout va mieux, mais si on creuse un peu les chiffres, on voit que la situation matérielle des gens ne s’améliore pas. Et s’ils ne déversaient pas 85 milliards de dollars de liquidités par mois, ce serait encore pire. Croire que la Fed va couper le robinet est stupide. Si elle le fait, 1930 sera un pique-nique comparé à la déflation qui nous attend.

Eric King : quelle sera l’étincelle qui fera démarrer les métaux précieux ?

John Embry : « je pense qu’il y a 2 choses à prendre en compte. Comme vous le savez, les banques de lingots savent mieux que quiconque ce qui va arriver. Durant les 2 dernières décennies, elles étaient massivement positionnées du côté des short. Ce sont elles, entre autres, qui poussaient le cours vers le bas.

L’orient amasse un maximum d’or physique

Aujourd’hui, elles sont en train de passer long. Entre-temps, les Chinois, les Russes et d’autres nations d’Orient accumulent de l’or physique. Pour eux, il n’y a aucun intérêt de voir le cours grimper, que du contraire : ils peuvent accumuler à bon compte.

Mais lorsque les banques de lingots se seront positionnées, que les Indiens, les Russes et les Chinois se rendront compte qu’il n’y a plus grand-chose à acheter, le cours de l’or va alors exploser.

Les gens doivent bien comprendre qu’au fur et à mesure que le risque de chaos grandit, comme on l’a vu ces dernières semaines, cela signifie que le système monétaire mondial devra être revu. Je pense qu’à ce moment, la devise de réserve sera composée par un panier de monnaies. Le dollar perdra son statut.

Le nouveau système sera garanti par des actifs physiques, dont l’or. Il est difficile de donner une date, mais c’est inévitable. Je comprends que les mouvements de baisse récente puissent agacer certains, mais cela ne doit pas altérer leur vision des choses à terme.

Source : interview de John Embry sur KWN