John Embry sur l’irrationalité des marchés et l’or

John Embry sur l’irrationalité des marchés et l’or

0
John Embry

Interview de john Embry publiée le 25 novembre 2014 sur KWN :

« Je reste un observateur attentif de ce qui se passe sur le marché de l’or et de l’argent. Il est évident que le pouvoir dépense beaucoup d’énergie pour plafonner le cours des métaux précieux, ils ne veulent pas qu’une euphorie se développe, c’est pourquoi l’or cale à 1200 $ et l’argent entre 16 et 17 $. À chaque fois qu’une hausse commence, les ventes à découvert se multiplient sur le marché papier. On en a la preuve avec l’explosion des contrats ouverts pour l’or, qui ont dépassé les 100.000 unités. (…)

Nous faisons face à une situation explosive : les choses pourraient partir très vite à la hausse si on parvenait à avoir l’impulsion nécessaire. (…) Malheureusement, on est en droit de se décourager, vu que les marchés libres n’existent plus. Nous sommes juste témoins d’une réalité déformée par les actions désespérées des banquiers centraux. Hier, nous avons assisté à l’un des rallyes les plus forts de Wall Street depuis la fin des années 20.

Il n’y avait pourtant aucune raison objective à cette hausse, obtenue qui plus est sur de très faibles volumes. S’il y a bien quelque chose que j’ai appris très tôt dans ma carrière, c’est qu’un marché qui monte sur de très faibles volumes est un marché très dangereux, et c’est exactement ce à quoi nous assistons aujourd’hui.

Je suis donc très optimiste pour l’or et l’argent, même s’il est très difficile de prédire le bon timing vu les actions désespérées des banques centrales. (…)

Aujourd’hui, la capitalisation boursière d’Apple dépasse les 700 milliards de dollars, un montant supérieur à la capitalisation boursière de toutes les sociétés cotées à Moscou. Alors que la Russie est un pays très riche en matières premières, dont la population correspond à la moitié de la population américaine. Affirmer qu’une société américaine vaut plus que toutes les sociétés russes cotées est idiot.

Je reconnais qu’Apple est une société diablement bien gérée, mais tout de même, c’est dingue. Cela me rappelle un peu la fin des années 80, lorsque le Palais-Royal et les jardins impériaux du Japon avaient une valeur estimée supérieure à tout l’immobilier de l’État de Californie. Nous savons très bien ce qu’il en est aujourd’hui…

Il est également intéressant de signaler que l’Ukraine a admis n’avoir presque plus d’or. Quelques jours plus tard, on nous disait qu’il s’agissait simplement d’une « gestion des réserves » (note : la banque centrale d’Ukraine a déclaré avoir échangé son or contre du dollar, une décision qu’elle aurait prise de son propre chef). Il est clair que quelqu’un leur a suggéré de fournir une justification au fait que les États-Unis avaient embarqué leur or physique. (…) »