John Embry sur la résilience de l’or et les actions minières

John Embry sur la résilience de l’or et les actions minières

0
John Embry

Interview de John Embry, publiée le 7 mars 2016 sur KWN :

« Je suis très intéressé par le fait que l’or ai performé de façon remarquable si bien que la plupart des observateurs et y compris certains bulls prédisent désormais une correction. Les commerciales, à savoir les banques de lingots, sont apparemment très fortement positionnées du côté short vu que l’on a assisté à l’explosion de l’intérêt ouvert en fin de semaine dernière sur le Comex.

De plus, une tendance historique a souvent lieu lorsque se tient le PDAC de Toronto, la conférence minière la plus importante du monde, à savoir la baisse du cours de l’or. Cela a lieu afin de dissiper tout enthousiasme qui pourrait découler de cette conférence. Elle a pourtant démarré ce dimanche et l’or continue de bien se comporter ce qui est une agréable surprise.

Plus rien n’arrête l’or

Cependant ce que de nombreux observateurs ne voient pas c’est que le cours de l’or, par rapport à la quantité de masse monétaire et de dette qui existe dans le monde, est probablement à son plus bas historique. Le massacre vicieux de l’or qui a eu lieu durant ces 4,5 années, qui a conduit son cours de 1900 $ jusqu’à moins de 1100 $, a eu lieu alors que les assouplissements quantitatifs battaient leur plein et que la dette mondiale explosait pour franchir la barre des 200 trillions de dollars.

Les investisseurs avisés le savent et je pense qu’ils accumulent autant d’or physique que possible. C’est pourquoi jusqu’à aujourd’hui, toutes les tentatives de faire baisser le métal jaune ont échoué.

Les actions minières en plein boum

Je suis aussi très impressionné par la performance des actions minières. L’index HUI, en ce moment même, est en hausse de 80 % depuis la fin janvier. Au plus bas, je pensais que l’achat d’actions minières représentait une opportunité historique. Mais malgré cela, je suis surpris par l’ampleur de la hausse que nous avons connue jusqu’à présent. Cependant, si le cours de l’or atteint mon objectif, la hausse des actions minières de grande qualité vient à peine de commencer.

Mais quelle mouche a piqué RandGold ?

Je suis également amusé par certains grands noms du secteur comme Mark Bristow de RandGold, qui suggère qu’une hausse rapide du cours de l’or ne serait pas saine pour le secteur (note : propos relayés ici, et raillés par certains lecteurs qui mettent en avant le caractère prédateur de RandGold, qui comptait peut-être sur la faiblesse du cours de l’or pour « consolider » le secteur à son avantage…). Ce genre de commentaire est ridicule au vu de la façon dont l’or s’est fait massacrer ces cinq dernières années par les banques centrales occidentales et leurs complices, les banques de lingots, sans parler des énormes difficultés rencontrées par certains opérateurs miniers durant cette période.

Les bêtises de Warren Buffett

Pour clôturer, je voudrais commenter l’observation récente de Warren Buffett, qui a déclaré que les bébés nés aujourd’hui aux États-Unis sont les plus chanceux de l’histoire. En fait c’est ma génération et la sienne qui furent les plus chanceuses, celles qui ont connu le lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, lorsque les États-Unis ont émergé en tant que première puissance mondiale. Les opportunités étaient nombreuses pour tout individu ayant un soupçon d’ambition et préparé à consentir quelques efforts.

Cependant, ma génération et celles qui ont suivi ont créé un véritable foutoir pour les Américains de demain. C’est tellement grave que je pense qu’il faudra plusieurs décennies pour remettre les choses en ordre. Je suis vraiment surpris qu’une personne intelligente comme Warren puisse faire un tel commentaire. (…) »