John Ing : guerre des devises, Chine et or

John Ing : guerre des devises, Chine et or

John-Ing-Or-Production« Suite à la publication des statistiques de l’emploi américaine, le cours de l’or s’est affaibli, mais selon moi ce n’est qu’une diversion. Les marchés américains battent tous les records, tandis que les matières premières sont presque à leur plus bas.

Les gens doivent observer ce qu’il se passe à l’échelle planétaire, comme l’Europe qui a baissé ses taux d’intérêt, sautant dans le train en marche de l’assouplissement quantitatif. Cet événement a engagé un nouveau round dans la guerre des monnaies qui fait rage. Chaque pays ou zone économique tente de dévaluer sa monnaie pour être plus compétitif.

Suite à cette décision de la BCE, l’euro s’est retrouvé sous pression, ce qui a permis au dollar de s’apprécier, donc de diminuer l’intérêt pour l’or. Cependant, comme les faits l’ont montré, les investisseurs n’apprécient pas trop ces baisses de taux, qui provoquent une diminution du cours de l’or.

Le 3e élément important, c’est la Chine. Il y a toujours des craintes quant à un ralentissement économique aux pays de l’empire du Milieu, alors qu’ils viennent juste de terminer leur 3e plénum, une grande réunion du parti communiste dans laquelle on a parlé de réformes et de croissance. Suite à cette réunion, on a déjà assisté à une augmentation de 20 % des importations de minerai de fer en Chine.

Cela signifie que l’on ne doit pas craindre un ralentissement en Chine, on devrait plutôt tenter de mesurer la croissance à venir. Une grande conférence minière vient également d’avoir lieu en Chine, l’humeur y était bien différente qu’en Occident. Les participants ont surtout parlé des opportunités à venir dans le secteur minier.

On voit certains marchés boursiers s’envoler, mais cela ne devrait être que temporaire. Les matières premières sont au plus bas, mais cet écart ne devrait pas durer longtemps. Il s’agit d’une opportunité classique pour les investisseurs, c’est en tout cas le point de vue des Chinois.

On a vu des sociétés comme Barrick Gold lever 3 milliards de dollars en financement. Cela me fait penser qu’il y a de l’intérêt pour les actions minières (or). L’argent commence à affluer, c’est la preuve que les investisseurs malins sortent du bois et achètent. Malgré le sentiment très négatif, l’argent afflue dans le secteur. »

http://kingworldnews.com/kingworldnews/KWN_DailyWeb/Entries/2013/11/13_Historic_Meeting_In_China_To_Shake_The_Entire_World.html