John Ing sur la baisse continue de l’or

John Ing sur la baisse continue de l’or

1

Ce lundi matin, heure française, l’or se rapproche de son dernier plus bas récent, à environ 1180 dollars l’once. Doit-on craindre une nouvelle baisse ? Voici ce qu’en pense John Ing (source) :

« L’or vient d’atteindre son plus bas depuis 8 mois et demi, tandis que le dollar n’a plus été aussi fort depuis 4 ans. J’ai répété à de maintes reprises qu’il y a sur le marché de l’or un triple plus bas en place à 1180 dollars. Donc je pense qu’on atteindra ce niveau uniquement dans le pire des cas, ce qui correspond à une baisse de 3 % par rapport au niveau actuel.

L’or a déjà baissé de 6,5 %, je pense donc que le pire est derrière nous. Les analystes techniques montrent que l’or et les actions minières ont été survendues, et bien sûr que le dollar et les marchés actions sont surévalués. Je pense que cette déconnexion ne durera pas.

J’ai été invité à donner un discours au premier Congrès Chinois de l’Or, un événement qui fut sponsorisé par le gouvernement chinois et par les 5 plus grosses sociétés d’or du pays, dont la China National Gold (une entreprise publique). Une très forte délégation du gouvernement chinois fut présente (plus de 600 personnes). Il n’y a aucun doute sur le fait que les Chinois sont plus que jamais chauds sur l’or, et qu’ils achètent 1/3 de la production mondiale.

Tous les producteurs chinois se sont inquiétés du potentiel de production à terme de leurs mines. Certains cherchent donc à augmenter leurs réserves à l’international en trouvant de nouveaux sites. Même le président de la China National Gold a déclaré que le yuan, dont l’internationalisation ne cesse de s’étendre, devrait être adossé à l’or.

On a également annoncé durant cette conférence que les Chinois vont construire un nouveau coffre qui sera en mesure de stocker 1900 tonnes d’or supplémentaires. Ce coffre sera situé à proximité de Hong Kong, dans la ville chinoise de Shenzhen. Cela deviendra le 4e centre de stockage du pays si je ne m’abuse. Ce nouveau lieu de stockage est nécessaire en raison de leur rôle énorme sur le marché physique, une présence qui ne fera que grandir avec le temps.

Lorsque j’ai visité le Shanghai Gold Exchange, ils ont annoncé le début des échanges internationaux d’or sur cette place. L’objectif est de devenir le lieu où le cours de l’or est fixé. C’est important car au début, 11 types de contrats, libellés en yuans,  seront proposés. Ce qui signifie que l’or sera échangé avec la monnaie chinoise, et non avec le dollar.

Tous les grands acteurs du marché sont présents : HSBC, Goldman, ANZ, etc. Tous ces changements récents sont les preuves des ambitions des Chinois sur le marché de l’or : à mon avis, ils se préparent à dominer le marché alors que le pays continue d’accaparer d’énormes quantités de métal.

J’ai également vu beaucoup de Russes à cette conférence chinoise sur l’or. Je suis sûr qu’ils ont été surpris d’entendre parler ouvertement d’adossement du yuan à l’or. Cela prouve que les sanctions occidentales ont provoqué un rapprochement entre la Russie et la Chine, alors que les Russes se tournent vers l’Est pour leur financement. Nous savons aussi que les Russes achètent beaucoup d’or : leurs réserves sont passées de 600 tonnes à 1000 tonnes.

Nous assistons au dernier baroud d’honneur du dollar en termes de vigueur. La Chine, la Russie et d’autres pays se tournent vers d’autres devises. Ce fait sera l’un des catalyseurs qui provoqueront la hausse de l’or. Nous sommes au beau milieu d’une guerre des devises, chaque pays tente de dévaluer sa monnaie, notamment la Chine et le Japon. Un tel environnement est très positif pour l’or. Au cours d’aujourd’hui, le ratio risque récompense est très intéressant : le risque de baisse est très limité, alors qu’au niveau de la hausse, il est difficile de prédire un plafond.

  • roxan110

    Or-argent est un très bon site d’info mp