John Ing sur la performance de l’or et la dette de l’Ukraine

John Ing sur la performance de l’or et la dette de l’Ukraine

0

« Aujourd’hui, cela fait 5 mois d’affilée que l’or augmente. Depuis le début de l’année, le métal jaune a progressé de 12 %, tandis que les actions minières or ont explosé de presque 30 %. Le prochain objectif logique pour l’or est à 1410 dollars, soit la moyenne mobile à 65 semaines. Cependant, le prochain seuil de résistance conséquent se situe dans la zone des 1550 $.

John-Ing-Or-Ukraine

En ce moment, nous assistons à une recherche classique de la sécurité. La situation en Ukraine préoccupe tout le monde. Pourtant, on parle peu des 73 milliards de dollars de dette de l’Ukraine, et surtout des 12 milliards qu’elle doit rembourser cette année. Cette dette est principalement détenue par des banques européennes. L’Europe a donc tout intérêt à ce que cela se règle.

L’autre facteur important pour la progression de l’or, c’est que la Russie se dresse systématiquement contre les États-Unis dans sa politique au Moyen-Orient. Les Russes ont empêchées l’invasion de la Syrie, et aident l’Iran. Les enjeux sont principalement énergétiques, la géopolitique joue à fond dans cette partie du monde et fait le jeu de l’or, alors que les investisseurs se réfugient dans le métal jaune.

Autre fait intéressant : le yuan s’est effondré après avoir progressé de 35 % depuis 2008. La guerre des devises, qui a monté d’un cran depuis le tapering de la Fed, bat plus que jamais son plein. Ces dévaluations compétitives des monnaies créent des distorsions sur les marchés des changes. Cela explique aussi pourquoi les investisseurs préfèrent se tourner vers l’or.