John Ing Sur L’Économie Chinoise Et L’Or

John Ing Sur L’Économie Chinoise Et L’Or

Article de KWN, publié le 28 septembre 2015 :

« Les gens parlent beaucoup du licenciement de 100.000 mineurs (charbon) en Chine. Ils font beaucoup de bruit pour rien. Même s’il est triste que ces gens aient perdu leur emploi, nous parlons de 100.000 travailleurs dans un pays qui compte une population de 1,3 milliard d’habitants.

Cela fait également un moment que la Chine a déclaré qu’elle souhaitait consolider les secteurs du charbon, du minerai de fer, etc. Il y a tout simplement trop de producteurs. Ces licenciements ne sont donc pas une surprise.

Je pense que les Chinois seraient les premiers à dire qu’une croissance à 2 chiffres, c’est terminé. Avec une croissance de 10 %, les Chinois étaient confrontés à des pénuries de matières premières, à des prix exorbitants, aux déséquilibres engendrés par un tel taux de croissance.

L’économie de la Chine a donc été ralentie volontairement et avec succès. Ils ont continué à investir dans l’infrastructure, je pense qu’une croissance de 7 % se poursuivra. Le problème est qu’une croissance inférieure à ce chiffre posera des soucis de chômage. (…)

Un autre événement majeur de cette année est la dévaluation du yuan. Je pense qu’il s’agit même de l’événement clé de cette année concernant la Chine. Il lui a fallu du temps pour réaliser que sa devise était trop forte. En comparant leurs prix avec ceux de leurs concurrents, les Chinois ont réalisé que la concurrence est très rude. C’est la raison pour laquelle ils ont décidé de dévaluer.

John Ing sur l’or

Depuis l’annonce de la dévaluation chinoise le 11 août, le Dow Jones a chuté de 9 % alors que le cours de l’or exprimé en dollar a progressé de 5 %. Les citoyens chinois savent très bien qu’acheter de l’or est la meilleure façon de se protéger contre les dévaluations.

Durant la crise grecque, le cours de l’or a augmenté de 5 % en un mois. L’or progresse dans de nombreuses devises comme le rand sud-africain. En yen, l’or a grimpé de 20 % durant les 2 dernières années. Il faut donc se concentrer sur le rôle de l’or sur la scène mondiale. La décision de dévaluer de la Chine est un autre exemple de l’intérêt de l’or.

Le dollar américain doit également faire l’objet de toute notre attention. S’il commence à vaciller, le premier seuil de support sera à 92 tandis que le support clé sera à 87. Si le dollar devait décliner vers ces niveaux, cela ferait augmenter considérablement l’or, le faisant passer au-dessus des seuils de résistance. Le premier seuil significatif est à 1240 $.

Je pense que l’or a désormais constitué une excellente base à 1100 $. Mon objectif à court terme pour l’or est 1400 $. Lorsqu’il aura dépassé confortablement ce seuil, je viserai ensuite les 1700 $. L’or devrait dépasser les seuils de résistance clé durant l’automne. Avec toutes les incertitudes qui planent sur le monde, les perspectives pour l’or sont très, très bonnes. »