La Chine pourrait avoir accumulé 10.000 tonnes d’or

0
1782
pays émergents

La Chine ne rapporte plus l’état de ses réserves d’or au FMI depuis 2009, si bien que les supputations vont bon train concernant la quantité de métal qu’elle possède aujourd’hui, les estimations pouvant varier de 3000 à 20.000 t. Aujourd’hui, c’est au tour de Chris Hamilton de se pencher sur ce dossier éminemment important (source de l’article) en partant d’une simple question factuelle : que fait la Chine de son excédent commercial alors qu’elle n’achète plus d’obligations américaines ?

« D’août 2011 à août 2014, la Chine a diminué la quantité de bons du Trésor qu’elle possède de 9 milliards de dollars, tout en continuant de creuser son excédent commercial avec les États-Unis. Cela signifie que d’ici la fin 2014, la Chine devrait avoir empoché 951 milliards de dollars en excédents commerciaux, et disposer de 9 milliards de dollars du produit de la vente de ses obligations américaines. Soit un total de 960 milliards de billets verts tout neufs.

Entre 2000 et 2011, la Chine recyclait environ 50 % de son excédent commercial en dollars en Bons du trésor américain. Mais depuis août 2011, la Chine est un vendeur net. Pourquoi cette date est-elle importante ? Car il s’agit du mois qui a suivi le fiasco mémorable du relèvement du plafond de la dette, et du moment où la Chine s’est mise à acheter de l’or à tour de bras. Et je ne pense pas qu’il s’agisse de coïncidences.

Vu que nous savons que la Chine n’achète plus de bons du trésor depuis 2011, il serait peut-être bon de se demander ce qu’il se passerait si cet argent était mis à profit pour acheter de l’or. Si la Chine, au lieu de recycler 50 % de son excédent commercial en dollars pour acheter des obligations, s’est tournée vers l’or… En admettant que le métal ait été acheté en moyenne à 1500 $ l’once depuis 2011, cela signifie que la Chine posséderait exactement 10.000 tonnes d’or d’ici la fin 2014 !

Évidemment, il est impossible de prouver que la Chine a acheté autant de métal jaune. Le pays ne publie plus l’état de ses réserves depuis 2009, lorsqu’elle avait remporté une augmentation de ses réserves de 600 tonnes, portant son total à 1054,1 tonnes. Les Russes, au contraire, continuent de publier des réserves en progression. Ce pays a également réduit son exposition à la dette américaine depuis le mois d’août 2011. (…) »

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here