La Chine se lance elle aussi dans la guerre des devises

La Chine se lance elle aussi dans la guerre des devises

http://minis-chevaliersdulac.fr/inscript/jackpot-tour-dates/ Jackpot tour dates

Jusqu’à présent, la Chine avait décidé de maintenir le yuan à un certain niveau par rapport au dollar afin de favoriser la consommation domestique. Le 15 avril dernier, le premier ministre chinois avait d’ailleurs déclaré au Financial Times :

« Nous ne voulons pas d’une nouvelle dévaluation de la monnaie chinoise car nous ne pouvons pas seulement compter sur la dévaluation pour donner un coup de fouet à nos exportations. Nous ne voulons pas d’un scénario dans lequel les économies se battent les unes contre les autres en dévaluant leur monnaie. Cela déboucherait sur une guerre des devises. Si la Chine devait dévaluer le renminbi (ou yuan) dans un tel contexte je ne pense pas que cela serait quelque chose de positif pour le système financier international. »

Si Li précisait qu’il ne pouvait pas garantir qu’une dévaluation n’aurait pas lieu, son commentaire montre très clairement qu’un tel acte serait forcé par des événements forcément négatifs.

Désormais, les partenaires commerciaux de la Chine vont probablement réagir en dévaluant leur propre monnaie : le dollar restant la dernière monnaie papier forte. Cette dévaluation risque bien de ralentir encore davantage la hausse des taux d’intérêt aux États-Unis. La décision du FMI de ne pas inclure dès cette année le yuan dans les DTS a peut-être également joué un rôle dans la décision de la Chine, qui a pris par surprise les investisseurs.